Monde

Notre-Dame de Paris : l’argent est là, les riches doivent aussi financer la lutte contre les inégalités

Promesses de dons de grosses fortunes pour la cathédrale à réhabiliter

Manuel Marchal / 17 avril 2019

Pour reconstruire le toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris, des initiatives louables sont mises en œuvre afin de réhabiliter ce patrimoine. Les promesses de dons provenant des grosses fortunes rappellent également que contrairement à ce que tentent de faire croire les partisans du système dominant, l’argent est disponible en abondance pour des causes d’intérêt général. Ce n’est donc qu’une question de volonté politique de prendre l’argent confisqué par les plus riches pour le mettre au service d’une grande cause du 21e siècle : le respect des droits humains élémentaires pour tous les êtres humains.

JPEG - 81.7 ko
Plus de 40% des Réunionnais dans la pauvreté. Les riches peuvent payer leur dette envers la société en contribuant massivement à la réduction des inégalités.

10 millions d’euros promis par la Région Ile de France, 50 millions par la ville de Paris, 100 millions par le groupe Pinault, 200 millions par le groupe Bernard Arnault, qui dit mieux ? Les promesses de don pour la réhabilitation de la cathédrale Notre-Dame de Paris donnent lieu à une véritable surenchère. Selon le Figaro, le total des sommes promises par les grosses fortune françaises qui se sont exprimées atteint 600 millions d’euros, et cela à peine 24 heures après l’incendie. Ces engagements paraissent en décalage avec la nature du chantier à venir. Sa durée se comptera en décennies, pourquoi donc vouloir s’empresser de vouloir engager des sommes aussi importantes ? La volonté de se faire de la publicité à bon compte en surfant sur la vague de l’émotion est-elle la seule explication ?

Quelle contribution des riches contre la faim dans le monde ?

Ce sont des montants considérables. Ils suscitent des réactions d’indignation.
En effet, ailleurs dans le monde, des catastrophes ne donnent pas lieu à de tels engagements. Cela fait plusieurs semaines que le cyclone Idai a fait d’importants dégâts en Afrique australe, notamment au Mozambique.

Ceci a accentué les difficulté, car dans un communiqué publié le 12 avril, la FAO souligne que « avant le passage du cyclone Idai, les provinces touchées avaient déjà été frappées par plusieurs sécheresses et inondations au cours des trois dernières années. Par conséquent, elles se trouvaient déjà dans une situation d’insécurité alimentaire chronique et étaient extrêmement vulnérables aux chocs extérieurs. En décembre 2018, le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) estimait à 1,78 million le nombre de personnes en situation de crise ou d’insécurité alimentaire aigüe ».

La FAO a donc lancé un appel d’urgence pour reconstruire au plus vite des infrastructures nécessaires à l’agriculture et à la pêche. 19 millions de dollars sont nécessaires. Pour le moment, la FAO n’a récolté que 3,5 millions de dollars, ce qui permet de venir en aide à 95.000 personnes. Il reste à trouver 15,5 millions de dollars, soit 80 % du total, pour satisfaire une urgence vitale pour des centaines de milliers de victimes d’une catastrophe dont elles ne sont pas responsables. Mais pour sauver de la famine des centaines de milliers de familles, les grosses fortunes occidentales sont nettement moins généreuses, sans doute parce que ce ne serait pas assez médiatiquement visible.

L’argent pour lutter contre les inégalités est là

C’est aussi le cas pour la solidarité avec les abandonnés du système dominant. Ces derniers subissent des violences aux conséquences catastrophique. C’est notamment la privation d’emploi durable pour près de la moitié des travailleurs réunionnais. C’est également le maintien dans la pauvreté de la majeure partie de la population du monde, ce qui se traduit à La Réunion par plus de 40 % de la population en dessous du seuil de pauvreté.

Pour ces victimes, les services publics sont une des rares bouées de sauvetage. Force est de constater que la plupart des gouvernements européens, et notamment en France, attaquent de front ce rempart contre l’accroissement des inégalités car ils veulent figer la société au profit de ceux qui sont actuellement les plus riches. Ils prennent comme prétexte l’objectif de réduire les dépenses publiques, alors que dans le même temps, ils privent volontairement l’État de recettes fiscales considérables en permettant aux plus riches de contribuer financièrement le moins possible au fonctionnement de la société qui leur permet, pourtant, de profiter confortablement de revenus issus du dur labeur des travailleurs.

Dans ces conditions, ces grosses fortunes peuvent tranquillement annoncer un total de 600 millions de promesses de don pour reconstruire le toit d’une cathédrale. Cet argent provient de la dette qu’ils ont envers la société. Ceci montre que contrairement à tout ce que veulent faire croire les partisans de ce système, l’argent est disponible en abondance pour des causes d’intérêt général. Ce n’est donc qu’une question de volonté politique de reprendre cet argent afin de le mettre au service de la solidarité, pour étendre à toute la société le respect des droits humains élémentaires.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Je suis révolté . Je n’arrête pas de crier là où j’ai mal . Oui j’ai mal . Il y a quelques semaines ces personnes bien intentionnées et riches nous disaient ,nous démontraient qu’il n’y avait pas d’argent . Et c’est le MIRACLE : Je ne vais pas énumérer la participation "généreuse" de La Ville de Paris, de La Région, de ..et de ..pas d’argent pour donner une prime, pas d’argent pour augmenter les retraites des petites gens , pas d’argent pour augmenter les bas salaires et voilà : c’est le MIRACLE et par enchantement on découvre des millions et des millions de ces RICHES encore plus RICHES.
    Mais avez-vous remarqué la finesse de ces dons ? NON. Voici la recette qui fait des miracles : c’est une véritable annonce publicitaire . On vous annonce le montant du don , et on répète le montant du don et juste après le NOM du DONATEUR. Et si vous n’avez pas bien entendu on le répétera trois fois .Vous avez compris : rien n’est gratuit : tout est calculé .
    C’est indécent . C’est scandaleux . J’ai envie de vomir (pardon ) !
    La conclusion : Ces riches sont donc des menteurs. Y en a pas et puis il y en a quelques jours après . Une belle leçon : largent nana.Dalon alon batay. Dalon alon batay.largent nana.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Tu es riche , encore plus riche et tiens voilà ton cadeau pour toi mon ami riche .pour te remercier de ton don pour NOTRE DAME.
    Voici le projet de loi présenté par le Premier Ministre :" Les Français qui effectueront un don pour la reconstruction de NOTRE DAME bénéficieront d’une réduction majorée de leur impôt sur le revenu de 75% jusqu’à 1 000 euros et de 66 % au delà de 1 000 euros ."
    Exemple Monsieur "X". va faire un don de 200 millions pour la reconstruction de NOTRE DAME . Ce Monsieur " X "pourra déduire de sa prochaine déclaration d’impôt la somme de :66 % des 200 millions .soit la somme de 132 millions de ses revenus . Joli cadeau .
    Tiens l’adage " L’argent va à l’argent " . C’est vrai .

    Article
    Un message, un commentaire ?