Monde

Objectif « Faim zéro » sur la rive Sud de la Méditerranée

Les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord cherchent à établir une feuille de route

Témoignages.re / 11 mai 2018

Les pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) font face à de nombreux défis communs pour améliorer la sécurité alimentaire, la nutrition et le développement agricole. Les conflits récents et l’instabilité civile dans certains pays de la région, ainsi que la croissance démographique rapide, l’urbanisation croissante, la faible croissance de la production alimentaire, la rareté et la fragilité des ressources naturelles, et la menace du changement climatique aggravent la situation. Ceci dit, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a tiré la sonnette d’alarme mercredi.

JPEG - 11.6 ko

« Consolider la résilience et maintenir la paix sont essentiels pour atteindre la « Faim zéro », et améliorer le bien-être des populations dans la MENA. Sans cela, la région ne peut pas mettre un terme à la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable, facteurs essentiels pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD), d’ici 2030. Tout besoin humain tombe devant la faim », souligne Abdessalam Ould Ahmed, Sous-Directeur général de la FAO et Représentant régional de la MENA.
Le responsable onusien s’est exprimé mercredi, lors de la 34e session de la Conférence régionale pour le Proche-Orient (#NERC34), où environ 150 participants, dont des ministres et des délégations de tous les pays de la région, ainsi que des représentants d’organisations de la société civile et du secteur privé. L’objectif : élaborer une feuille de route pour les futurs travaux sur les défis communs en matière de sécurité alimentaire.

Initiatives régionales de la MENA

« La FAO est restée dans des pays déchirés par des conflits, tenant ainsi ses promesses. Nos équipes ont travaillé, sans relâche, pour faire avancer le programme de résilience, en soutenant, non seulement les opérations d’urgence, mais également les moyens de subsistance durables, le renforcement des capacités et la gestion durable des ressources naturelles », a ajouté Ould Ahmed, lors de son discours d’ouverture.

Agroécologie, transformation de l’agriculture et Santé Unique

Le programme de la conférence aborde, également, la transformation agricole dans la région, et le défi de l’emploi des jeunes et de la migration, l’adaptation au changement climatique dans les zones semi-arides grâce à l’agroécologie, le défi des tempêtes de sable et de poussière dans la MENA, ainsi que la coopération régionale pour lutter contre les ravageurs et les maladies des plantes transfrontières, des animaux et des poissons, grâce à l’approche Santé Unique.
« Ce sont des questions qui figurent en tête du programme mondial de la FAO, mais qui présentent, également, un intérêt particulier pour la région et chacun de nos pays membres », a signalé le Sous-Directeur général.

Partenariats

« L’immensité des défis auxquels la région est confrontée nécessite des partenariats audacieux et multidimensionnels. Dans ce contexte, le bureau régional de la FAO élargit et renforce ses partenariats avec les institutions régionales et internationales ", a déclaré Ould Ahmed.
Objectifs de Développement Durable (ODD) dans la région.

ODD 2 : « Faim zéro »

Le NERC 34 s’inscrit dans le cadre de la réalisation des ODD, en particulier le ODD 2 « Faim zéro ». Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, et l’Ambassadrice de bonne volonté de la FAO pour la MENA, Darine El-Khatib, participeront à une table ronde ministérielle sur la « Faim zéro », le jeudi 10 mai. Ils examineront, avec les participants, les défis à relever pour atteindre la « Faim zéro » dans les zones de conflit, et élaborer des recommandations pour renforcer l’action collective.