Le ministre français des Affaires étrangères en visite en Égypte

Palestine : Paris et Le Caire soutiennent l’UNRWA et le cessez-le-feu à Gaza

5 février

Ce 4 février, le Président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a reçu le Ministre français des Affaires étrangères Stéphane Séjourné, en présence du Ministre des Affaires étrangères de l’Egypte, Sameh Choukry. Le porte-parole officiel de la présidence de la République a déclaré que la rencontre avait porté sur les relations bilatérales entre les deux pays. La situation en Palestine et en Mer Rouge a été également évoquée.

« Stéphane Séjourné a transmis les salutations du Président Emmanuel Macron au Président Abdel Fattah Al-Sissi, soulignant l’importance de la coordination continue et de la coopération élargie entre les deux pays reflétant la convergence des visions et des intérêts, ainsi que le renforcement des relations stratégiques entre l’Égypte et la France, notamment à la lumière des multiples domaines de la coopération économique qui existent actuellement, dans les secteurs des transports, de l’industrialisation, du commerce et d’autres, en plus des relations culturelles historiques entre les deux peuples amis. »

Pour le cessez-le-feu à Gaza

« Le porte-parole officiel a ajouté que la réunion a également porté sur la situation dans la bande de Gaza. Dans ce contexte, les efforts intensifs égyptiens ont été examinés avec les divers partenaires pour y parvenir à un cessez-le-feu et fournir l’aide humanitaire, afin de mettre fin à la tragédie humanitaire touchant la population de Gaza. Tout en mettant l’accent sur la nécessité pour la communauté internationale d’assumer ses responsabilités dans la mise en œuvre des résolutions internationales pertinentes. De son côté, le ministre français a souligné la volonté de son pays de coordonner les visions et les efforts avec l’Égypte en faveur d’un cessez-le-feu durable et de l’échange de détenus, à la lumière d’un accord concernant les positions des deux pays sur la nécessité d’empêcher l’expansion du conflit et d’activer la solution à deux États comme base pour un règlement global de la question palestinienne et restaurer la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient. »

Refus de déplacer les Palestiniens

« À cet égard, le rejet absolu des deux pays de toute mesure ou politique visant à déplacer les Palestiniens de leurs terres a été souligné, ainsi que le rôle central et irremplaçable de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) en fournissant l’aide aux habitants de la bande de Gaza, surtout à la lumière de cette crise humanitaire catastrophique qui nécessite le soutien de tous les mécanismes internationaux travaillant dans le domaine des secours.
Le porte-parole de la présidence de la République d’Egypte a ajouté que lors de la réunion, on a examiné un certain nombre de dossiers politiques prioritaires, notamment la situation au Soudan, en Libye et en mer Rouge. À cet égard, les deux parties ont souligné leur volonté de poursuivre les consultations et l’échange des visions afin de contribuer au renforcement de la sécurité et de la paix aux niveaux régional et international. »

Source : Ministère des Affaires étrangères de l’Egypte

A la Une de l’actu

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?