Monde

Plus de 5400 tonnes de riz de la Chine pour lutter contre l’insécurité alimentaire au Mali

Solidarité

Témoignages.re / 18 décembre 2017

Le Commissaire à la sécurité alimentaire du Mali, Oumar Ibrahima Touré, a réceptionné vendredi à Bamako, 500 tonnes de riz étuvé, premier lot des 5429 tonnes gracieusement offertes au Mali par le gouvernement chinois, a appris la PANA de source officielle.

JPEG - 11.6 ko

Ce don, d’une valeur de 4,5 milliards de FCFA, a été remis à M. Touré par l’ambassadrice de la Chine au Mali, Mme Lu Huijing, qui a indiqué que cette aide permettra au Mali de faire face à la situation d’insécurité alimentaire, surtout pour la période de soudure qui s’annonce assez longue et éprouvante cette année, en raison d’une campagne agricole peu prometteuse. « Nous espérons que cela pourra améliorer la situation alimentaire », a déclaré Mme Lu Huiying, précisant que cette donation prouve que son pays est un ami constant du Mali dans la bonne comme dans la mauvaise fortune. Elle a assuré que la Chine allait renforcer davantage la solidarité et la coopération avec le Mali.

En recevant une partie de ce don, Oumar Ibrahima Touré a insisté sur l’importance de ce riz offert au Mali pour les populations vulnérables. ’Ce don constitue un appui très important aux efforts du gouvernement pour faire face à la situation d’insécurité alimentaire », a-t-il indiqué, rappelant que l’évaluation provisoire du Cadre harmonisé donnait près de 800.000 personnes dans un besoin immédiat d’assistance alimentaire et nutritionnelle cette année. Cette assistance apportée par la Chine va soulager beaucoup de ménages vulnérables dans les localités du centre et les régions nord du pays, en proie aux attaques fréquentes qui annihilent tout développement dans ces zones, a-t-il souligné.

En 2017, la Chine a fourni au gouvernement malien 20 limousines luxueuses, 500 motos tricycles pour handicapés, 10.400 repiqueuses et 645 kits solaires pour les foyers démunis, pour plusieurs milliards de FCFA. Ce pays a décidé, lors de la 2e commission internationale mixte de coopération économique et commerciale entre les deux pays, tenue en octobre dernier à Pékin, de réaliser dans les années à venir, à titre gratuit, la 2e phase du projet de la Cité universitaire de Kabala (près de Bamako), le projet de deux villages maliens électrifiés par l’énergie solaire, et le projet d’accès à la télévision par satellite dans 200 villages maliens.