Monde

Première édition de la Journée mondiale de la Culture africaine

Du 23 au 24 décembre 2018 à Bamako

Témoignages.re / 9 janvier 2018

Bamako, la capitale malienne, va abriter, du 23 au 24 décembre prochain, la 1ère édition de la Journée mondiale de la Culture africaine et afro-descendante (JMCA), qui s’inscrit dan le cadre de la promotion de la Charte de la renaissance culturelle africaine des Etats et son appropriation pleine et entière par les populations africaines et afro-descendantes, a appris, lundi, la PANA auprès des organisateurs.

JPEG - 43.7 ko
Monument de l’hospitalité à Bamako. By Kelson (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Cette première édition de la JMCA sera organisée par le ministère malien de la Culture, en partenariat avec le Réseau africain des promoteurs et entrepreneurs culturels, la représentation de l’UNESCO au Mali et d’autres partenaires.

Prévu sur deux jours, l’évènement consistera en un alliage entre des espaces d’échanges intellectuels et des espaces de présentation dynamique et physique de la quintessence de la culture africaine.

Les principales activités au programme de cette 1ère édition concernent l’ouverture du village panafricain, la conférence d’inaugurale sur la Charte de la renaissance culturelle africaine, les visites de stands et de sites, l’animation des panels thématiques sur la Charte, notamment, sur la diversité culturelle et linguistique, socle du nouveau panafricanisme et de la renaissance africaine.

Selon les organisateurs, cette célébration de la culture africaine entend fédérer les forces et les énergies autour de la Charte de la renaissance culturelle africaine, en vue de faire des arts et de la culture un facteur véritable de développement économique et social du continent africain.

Afin de rendre hommage aux pays ayant ratifié la Charte de la renaissance culturelle africaine et encourager les autres à le faire, le Comité international pour la mobilisation de la JMCA a sollicité et obtenu du gouvernement du Mali, premier pays à avoir ratifié cette Charte, l’organisation de la première édition de la JMCA, ont révélé les organisateurs.