Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > International > Monde

Sommet sur les infrastructures en Afrique : 160 milliards de dollars de projets

Intégration économique du continent

samedi 4 février 2023


Des chefs de gouvernement africains, la Banque africaine de développement, des institutions de financement du développement et des investisseurs institutionnels s’y retrouvent pour déterminer comment mener ces projets à terme d’ici à 2030


Le deuxième sommet de Dakar sur le Financement du développement des infrastructures en Afrique s’est ouvert dans la capitale sénégalaise. Au programme, 69 projets d’infrastructures, d’une valeur de 160 milliards de dollars.

Des chefs de gouvernement africains, la Banque africaine de développement, des institutions de financement du développement et des investisseurs institutionnels s’y retrouvent pour déterminer comment mener ces projets à terme d’ici à 2030. L’Agence de développement de l’Union africaine et le gouvernement du Sénégal sont les co-organisateurs du sommet.

Les 69 projets présentés s’inscrivent dans le cadre du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), un plan de développement des infrastructures qui vise à accroître la compétitivité et l’intégration économique de l’Afrique. Le Plan d’action prioritaire 2 du PIDA avait été adopté par l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’UA, en 2021.
Le PIDA est une initiative conjointe de la Commission de l’Union africaine, de l’Agence de planification et de coordination du développement du Nouveau partenariat pour l’Afrique et de la Banque africaine de développement, désignée pour en être l’organe d’exécution.

Au programme du Sommet, figurent des sessions parallèles, des tables rondes rassemblant des chefs d’État et de gouvernement, des débats d’experts et des sessions en « boardroom » pour discuter de projets d’infrastructure spécifiques.

Les cinq régions de l’Afrique. (image SyntaxTerror, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/license...>
, via Wikimedia Commons)

Des projets qui couvrent les cinq régions africaines

Les 69 projets, qui proviennent des cinq régions d’Afrique, sont mis en œuvre par des organismes régionaux et des unions régionales, comme la CEDEAO, le COMESA et la SADC.

Ils englobent – entre autres :

– Le projet de point de présence de Fibre optique sous-marine transfrontalière, ainsi que le projet de centre régional intelligent et de centre de données, qui fournira une connectivité TIC à 285 millions de personnes, en Éthiopie, au Kenya, en Somalie, au Soudan du Sud, en Tanzanie et en Ouganda.

– Le projet énergétique de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG Energy Project), qui implique 4 pays : Gambie, Guinée, Guinée-Bissau et Sénégal. Il porte notamment sur la gestion rationnelle des ressources communes des fleuves Gambie, Kayanga-Géba et Koliba-Corubal, dont les bassins ont un potentiel de production d’électricité.

– Le projet hydroélectrique de Baynes, un projet énergétique qui profitera à l’Angola, au Botswana, à la République démocratique du Congo, à l’Eswatini, au Lesotho, au Malawi, au Mozambique, à la Namibie, à l’Afrique du Sud, à la Tanzanie, à la Zambie et au Zimbabwe.

Autoroute Abidjan-Lagos

L’un des projets PIDA les plus connus à bénéficier du soutien de la Banque africaine de développement est celui de l’autoroute Abidjan-Lagos, évalué à 15,6 milliards de dollars. Longue de 1 081 kilomètres, l’autoroute reliera Abidjan à Lagos, via Accra, Lomé et Cotonou, le long de la côte ouest-africaine.

L’axe Abidjan-Lagos concentre près de 75 % des activités commerciales de l’Afrique de l’Ouest. Le secteur des transports représente 8 % du produit intérieur brut de la région, véritable moteur du développement économique et de la création d’emplois, notamment pour les femmes et les jeunes. La Banque africaine de développement a alloué 22,4 millions d’euros aux études préparatoires à la mise en œuvre et à la gestion de ce projet de corridor.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus