Monde

Tentatives de coup d’Etat au Venezuela : les Etats-Unis et la Colombie impliqués

Des mercenaires voulaient commettre des attentats et assassiner le président élu par les Venezueliens

Mathieu Raffini / 6 mai 2020

Alors que la menace d’une intervention impérialiste américaine se faisait de plus en plus pesante au Venezuela, le dimanche 3 et le lundi 4 mai, deux équipes armées ont tenté de s’introduire sur le territoire.

JPEG - 88.7 ko
Nicolas Maduro, président du Venezuela.

Ces équipes, constituées d’une vingtaine d’hommes, partis de Colombie et composée de mercenaires dont des Américains avaient pour but selon le gouvernement vénézuélien de causer des attentats et des assassinats, dont celui du président Maduro. Les Américains arrêtés seraient membres de la sécurité de Trump.
L’attaque a été revendiquée par Jordan Goudreau, un Américain vétéran d’Afghanistan et directeur d’une entreprise de conseil en sécurité, la SilverCorp USA.
Le gouvernement vénézuélien accuse Guaido d’être l’instigateur de ces tentatives de dimanche et lundi, avec l’aide des gouvernements américain, colombien et néerlandais, qui ont déployé des forces au niveau des frontières maritimes vénézuéliennes. Guaido est un président auto-proclamé mis en place par les Américains et les puissances occidentales dont la France l’année dernière et qui a raté une première tentative de coup d’Etat,

Ces tentatives de coup d’Etat sont à mettre en parallèle avec les menaces américaines qui se font de plus présentes depuis le mois de mars et le début de la crise du COVID-19 américaine. Crise qui met aujourd’hui le peuple américain dans une situation dramatique en étant l’Etat le plus touché par le coronavirus au monde.
Comme nous avions pu l’écrire il y a quelques semaines, il y a une volonté de Trump de détourner l’attention vers les pays « ennemis » des Etats-Unis, qu’il s’agisse de la Chine, de l’Iran ou encore comme ici du Venezuela, et l’on peut considérer que ces tentatives d’incursions armées ne sont encore qu’une de ces funestes tentatives, qui mettent en danger la paix mondiale et le peuple vénézuélien

Ces tentatives d’incursions armées ont été dénoncées à ce jour par le Conseil Mondial de la Paix ainsi que par les partis communistes du Paraguay, d’Australie, du Mexique, de Grèce ainsi que par le Parti Communiste des Peuples d’Espagne et le Parti Communiste Portugais.

Mathieu Raffini