Monde

« Traçons de nouveaux chemins d’humanité »

Ahed Tamimi à la Fête de l’Humanité

Correspondant Témoignages / 18 septembre 2018

Lors de l’inauguration du Village du monde de la Fête de l’Humanité, le directeur de l’Humanité, Patrick Le Hyaric a appelé à l’union des forces pour lutter contre les défis de notre société et les injustices, notamment en Palestine.

JPEG - 52.9 ko
Le directeur de l’Humanité aux côtés de Ahed Tamimi et de sa famille venues à la fête du journal communiste.

Patrick Le Hyaric a salué la présence d’Ahed Tamini, devenue une icône la cause palestienne. Ne devant pas être présente lors de cet évènement, Ahed Tamini, qui a reçu le soutien des Femmes Communites Réunionnaises, a pu venir rencontrer les soutiens obtenus durant sa détention.

Agée de 17 ans, la jeune Palestinienne est devenue le symbole de la résistance palestinienne après avoir passé huit mois de prison en Israël pour avoir giflé deux soldats israéliens en décembre 2017 en Cisjordanie.

Apportant son soutien à la jeune femme, Patrick Le Hyaric a également eu des mots pour les prisonniers palestiniers et assuré le soutien de chacun dans la lutte pour la libération de la Palestine. « La France doit libérer Geogre Ibrahim Abdallah », a appelé le directeur de L’Humanité, ajoutant que « la France et l’Union européenne doivent cesser de sanctionner les municipalités communistes qui font de Marouane Barghouti un citoyen d’honneur ».

Pour Patrick Le Hyaric, un novuel équilibre mondial est en train de se mettre en place, saluant l’initiative de Xi Jinping, et du Parti Communiste Chinois, avec le nouvelle route de la Soie, appelée "La Ceinture et la Route". Il a également souligné la coopération instaurée entre les pays du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud), à « des fins d’émancipation des institutions internationales », telles que le Fonds Monetaire International, et la Banque Mondiale.
Pour lui, la Fête de l’HUmanité est le lieu où « se manifeste de nouvelles voies » au monde consumériste, capitaliste imposé par les Etats-Unis et son président Donald Trump, mais également Emmanuel Macron, dont la politique a été vivement critiqué durant les trois jours de la Fête de l’Humanité.

« Tout temps a montré qu’aucune des luttes décisives ne se gagnera » aussi facilement : l’enjeu climatique et environnemental, le défi migratoire, le développement durable, la lutte contre les inégalités et la concurrence sauvage, la lutte contre les grands fléaux sanitaires, la résistance et la gangrène nationalliste, la construction d’une alternative à la mondialisation capitaliste, appellent à une union solidaire des forces de progrès », a expliqué Patrick Le Hyaric.

Pour conclure, le directeur de l’Humanité, a souligné que « c’est ensemble en élargissant les forces, qui s’engagent en travaillant à l’union populaire et à l’union mondiale des forces de transformation, que nous tracerons ensemble de nouveaux chemins, des chemins d’humanité ».

Correspondant