Moyen-Orient et Afrique du Nord

Oooops ! Excuse me… j’ai pas fait exprès !

Plus de 100 civils tués à Mossoul

Jean / 27 mai 2017

En Irak, l’armée des États-Unis a tué plus de 100 civils en bombardant un bâtiment à Mossoul au mois de mars. Les excuses tardives du Pentagone et le traitement discret de cette information souligne la mansuétude dont font l’objet les exactions des États-Unis au Moyen-Orient.

JPEG - 11.6 ko

Quand les bombardements conduits par les USA tuent des civils, pas de tintamarre médiatique. Pourtant, les assassinés sont, là comme en Irak, en Libye, au Soudan du Sud, en Ukraine, d’innocentes victimes de règlements de compte entre grandes puissances.

Bizarre, non ce tri dans la dénonciation ?

Qu’il s’agisse des assassinés du fait de la Russie ou des USA, la grande presse excuse les USA et vomit les Russes.

Sûr que les familles des innocentes victimes des USA sont mieux consolées par les excuses d’Obama et de Trump que ne le sont les familles endeuillées du fait de la Russie et qui n’ont droit qu’au silence de Poutine ou d’Assad.

Sacrée différence en effet ! Cette différence ressusciterait-elle les morts ?

Mais ce qui est remarquable c’est la pleutrerie de la “grande » presse et le suivisme dont elle fait preuve à l’égard des crimes perpétrés par les USA.

Jean