Moyen-Orient et Afrique du Nord

Rassemblement pour la paix en Palestine

Réunionnais solidaires

Manuel Marchal / 17 mai 2018

Hier soir au Barachois à Saint-Denis, un rassemblement pour la paix en Palestine à l’appel de l’association Réunion Palestine a rassemblé de nombreuses personnes. Elles ont manifesté leur solidarité avec un peuple victime de l’oppression coloniale et ont appelé à la résolution pacifique du conflit qui dure depuis plus de 70 ans.

JPEG - 64.4 ko

La répression meurtrière d’une manifestation à Gaza lundi dernier a suscité une vive émotion dans le monde. Pendant que les États-Unis organisaient une fête pour le transfert de leur ambassade en Israël à Jérusalem, l’armée israélienne a tiré de nouveau à balle réelle sur la foule, faisant plus de 50 morts et au moins 2400 blessés.

Deux jours plus tard, un rassemblement pour la paix en Palestine s’est tenu hier soir au Barachois à l’appel de l’association Réunion Palestine.
Il a commencé par plusieurs prises de parole. Daniela Schussler, présidente de l’association Réunion Palestine, a fustigé la répression. Elle a rappelé que c’est une guerre coloniale qui est menée en Palestine. Elle a souligné l’importance de la solidarité active avec le peuple palestinien opprimé, ce qui passe notamment par le boycott des produits israéliens.

Maurice Gironcel, secrétaire général du PCR, est ensuite intervenu. Le Parti communiste réunionnais « tient à rappeler que ce drame est le résultat d’une politique colonialiste menée par le gouvernement israélien », a-t-il dit, « rien ne dit quand s’arrêtera ce crime dont la responsabilité incombe aux Etats-Unis et à Israël ». Il a en effet rappelé que le transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem s’est fait au mépris du droit international.

« Le Parti communiste réunionnais réaffirme sa solidarité avec les Palestiniens en lutte pour faire respecter les droits dont ils sont privés depuis qu’ils ont été chassés de leur maison par l’armée israélienne », poursuit Maurice Gironcel. Cela signifie notamment la création de deux États en Palestine au lieu du seul État israélien. « Nous profitons de l’occasion pour rappeler notre solidarité avec le peuple chagossien qui ont été expulsés de leur pays natal » à cause de la base militaire de l’armée des États-Unis à Diego Garcia, a poursuivi le secrétaire général du PCR.

Pascal Basse, pour le Parti de Gauche et la France insoumise, a souligné la responsabilité de l’impérialisme britannique, puis étatsunien, dans la crise en Palestine. Tout découle en effet de la promesse simultanée des dirigeants britanniques pour la création d’un État arabe et d’un État juif sur le même territoire.

Vanessa Balbine, représentant le député Jean-Hugues Ratenon, a lu ensuite un communiqué du groupe parlementaire LFI signé par l’élu.

Le rassemblement s’est poursuivi par une minute de silence, puis des bougies ont été allumées en hommage aux victimes de la répression.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Laisser vivre plus de 3 millions de personne sur un petit territoire de 360 km2 est un crime contre l’humanité . Ce crime est commis par la communauté internationale toute entière qui n’arrive pas à trouver une solution honorable à ce problème et pas seulement par Israël et les USA.

    Lorsque Hitler a voulu augmenter l’espace vital de son pays en 1938 , la communauté internationale aurait du s’opposer à son initiative. Elle ne l’a pas fait et un an plus tard le monde entier était plongé dans un conflit généralisé qui a fait plus de 60 millions de morts et autant de blessés graves ainsi que des milliards de dégâts .

    Ce qui se passe actuellement pour les palestiniens et notamment pour ceux de la bande gaza , c’est la même chose , ils veulent augmenter leur espace vital et il faut leur trouver une solution sans pour autant priver Israël de ses droits sur un territoire qui lui appartient historiquement . Cette solution ne relève pas uniquement de la compétence de l’Etat D’Israël et des USA, ou des palestiniens , mais de toute la communauté internationale et en particuliers des pays musulmans puisque les palestiniens sont pour une grande majorité musulmans . Il faut donc que la communauté internationale se concerte et trouve une solution à ce problème si non la situation va s’aggraver et nous conduire comme en 1938 à un conflit généralisé .

    Article
    Un message, un commentaire ?