Nouvelles d’Afrique

Goma : Un engin explosif cause la mort d’un enfant et blesse 32 casques bleus du bataillon indien de la MONUSCO

République démocratique du Congo

africanpressorganization / 10 novembre 2016

La MONUSCO a envoyé une équipe pluridisciplinaire sur le lieu de l’incident afin de déterminer l’origine ainsi que la nature de l’engin explosif.

JPEG - 23.4 ko

Un engin explosif a éclaté hier matin à Keyshero, quartier situé à l’ouest de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu, au moment où des casques bleus du bataillon indien de la MONUSCO faisaient leur sport matinal. 

L’explosion a provoqué la mort d’un enfant et fait plusieurs blessés dont deux civils et 32 casques bleus parmi lesquels 5 blessés graves reçus à l’hôpital de la MONUSCO. 

« Je présente mes profondes condoléances à la famille éplorée et à l’ensemble de la population congolaise. Je tiens par ailleurs à assurer mon soutien et ma solidarité aux blessés et à tout le bataillon indien de la MONUSCO », a déclaré Maman Sambo Sidikou, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en République démocratique du Congo. « La MONUSCO reste plus que jamais déterminée à poursuivre sa mission de protection des civils conformément à son mandat en appui aux efforts du gouvernement de la République démocratique du Congo », a-t-il ajouté.

M. Maman Sambo Sidikou exprime ses remerciements tant à la MONUSCO qu’à la Police nationale congolaise pour leur intervention rapide et efficace qui a permis de quadriller le lieu de l’incident et d’éviter tout débordement. 

La MONUSCO a envoyé une équipe pluridisciplinaire sur le lieu de l’incident afin de déterminer l’origine ainsi que la nature de l’engin explosif. « Nous ne ménagerons aucun effort pour qu’avec le concours des autorités nationales, toute la lumière soit faite sur cet incident et que ses auteurs soient appréhendés et traduits en justice », a conclu M. Sidikou, chef de la MONUSCO.