Nouvelles d’Afrique

La FAO, le FIDA et le PAM à Madagascar remportent le prix d’excellence de collaboration 2016

Lutte contre la faim

africanpressorganization / 22 novembre 2016

Dans le sud de Madagascar, en pleine urgence alimentaire liée à la sécheresse actuellement, la FAO fournit des semences et des outils agricoles de qualité, résistants à la sécheresse et aux maladies, et renforce les capacités des agriculteurs locaux pour leur permettre de produire eux-mêmes les semences.

JPEG - 60.6 ko

Les représentants de l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO), du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) et du Programme Alimentaire Mondial (PAM) à Madagasca sont à Rome pour recevoir, ce 18 novembre, l’Award Of Excellence 2016, qui récompense une collaboration forte et performante.

Partageant une vision commune de la promotion de la sécurité alimentaire mondiale pour tous, ces agences de l’Organisation des Nations Unies basées à Rome - FAO, FIDA et PAM - travaillent ensemble, à la fois au niveau mondial et national, afin de maximiser les résultats et d’aider les pays à lutter de manière durable contre la faim, la malnutrition et la pauvreté. Le Prix des agences basées à Rome rend hommage aux équipes de pays qui vont au-delà de l’appel du devoir. Il honore les équipes qui ont une vision plus large et tirent profit, dans le cadre de leur collaboration, de leurs avantages comparatifs respectifs pour rapprocher les pays de l’objectif mondial Faim Zéro. Il récompense les équipes qui réduisent la faim de manière plus efficace et apportent des solutions bien meilleures que celles que pourrait apporter une agence agissant toute seule. Le Prix d’excellence pour la collaboration au niveau des pays est décerné tous les deux ans au cours d’une cérémonie spéciale au siège de l’une des agences, à Rome.

Urgence alimentaire dans le Sud

Cette année, l’équipe de Madagascar a remporté le prix, après deux éditions consécutives en seconde position. Les trois agences travaillent ensemble dans le sud et le sud-est de Madagascar, des zones affectées ou vulnérables aux effets du changement climatique et aux aléas naturels tels que les cyclones, inondations et sècheresse.

Dans le sud de Madagascar, en pleine urgence alimentaire liée à la sécheresse actuellement, la FAO fournit des semences et des outils agricoles de qualité, résistants à la sécheresse et aux maladies, et renforce les capacités des agriculteurs locaux pour leur permettre de produire eux-mêmes les semences. La FAO fournit les moyens de stockage post-récolte (greniers communautaires villageois, silos, etc.) et promeut la diversification des cultures, ainsi que des formations sur les techniques d’agriculture intelligente pour améliorer la productivité. Le FIDA fournit des microsystèmes d’irrigation et encadre les associations d’agriculteurs usagers sur la manière de les entretenir. Il soutient également les agriculteurs dans la création de coopératives, permettant ainsi une interaction plus efficace avec le secteur privé et un meilleur accès aux marchés. Le PAM soutient les associations d’agriculteurs en achetant leurs surplus de productions ; répond aux besoins alimentaires urgents à travers des distributions générales de vivres, des transferts monétaires et un appui nutritionnel ; et met en place un programme d’alimentation scolaire.

Madagascar au-devant de la scène

Ensemble, les agences ont intégré leurs activités pour créer une chaîne de valeur efficace et efficace qui a amélioré les moyens de subsistance de la population rurale à Madagascar.

Ce prix met Madagascar au-devant de la scène et contribue à la visibilité du pays. Il s’agit d’une énorme contribution à faire connaître le pays et les efforts qui sont mis en œuvre pour l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la réduction de la pauvreté.