Nouvelles d’Afrique

Nelson Mandela : message de l’Association des Juristes Africains

Témoignages.re / 10 décembre 2013

L’Association des Juristes Africains (AJA) exprime ses vives condoléances au peuple sud africain, au Président de la République Jacob Zuma et à l’ensemble des Juristes d’Afrique du Sud a l’occasion du décès de Nelson Mandela, le plus illustre des Juristes africains.

L’AJA invite les Juristes africains à s’inspirer de son œuvre et à partager les valeurs de justice d’égalité et de Paix pour lesquelles il a lutté toute sa vie durant. L’AJA souhaite vivement que les juristes Africains soient à l’avant-garde de la lutte pour le réarmement moral des élites africaines.

Mandela est le symbole de l’endurance et de la persévérance dans la lutte contre l’odieux système de l’Apartheid. Son combat fut soutenu par l’AJA en tant que ONG. En effet, dès 1985, l’AJA organisa à Tripoli une Conférence anti-apartheid en collaboration avec l’OUA (organisation de l’union africaine, actuel Union africaine). L’ensemble des mouvements de libération d’Afrique australe y compris l’ANC dont la délégation était conduite par Zola ZIKWEYIYA et de nombreuses éminentes personnalités dont le Secrétaire Général de l’OCI et le poète sud africain Breten breytenbach avaient pris part à cette conférence.

C’est dans la continuité de la rencontre de Tripoli que l’AJA facilita le contact entre les Sud africains libéraux blancs et le Gouvernement du Sénégal du Président Abdou Diouf. Ainsi fut organisée à Dakar en Août 1987 la première rencontre entre le Libéraux blancs d’Afrique du Sud dirigé par le Dr Van Zyl Slabbert ancien Député et les militants noirs de l’ANC sous la conduite de Thabo Mbéki qui sera par la suite Président de la République sud africaine. A ces deux éminentes personnalités, il convient d’ajouter Madame Danièle Mitterrand Présidente de la Fondation France Liberté et le Dr Alex Boraine qui avec le Révérend Desmond Tutu vont créer la Commission Justice et réconciliation après la fin de l’Apartheid.

Dés la libération de Nelson Mandela en 1990, une délégation conduite par le Dr Benoit NGOM, Président Fondateur de l’AJA se rendit en Afrique du Sud où elle fut reçue par Mandela en personne. L’entretien que Madiba accorda à la délégation sénégalaise fut mémorable. C’est à la suite de cet entretien que Mandela promit de se rendre au Sénégal. Et pour son accueil, l’AJA décida d’organiser un Méga concert au Stade Léopold Sédard Senghor. A ce concert coordonné par l’Ecrivain sénégalais Hamidou Sall actuel Conseiller du Secrétaire Général de l’OIF participèrent d’éminents artistes dont le célèbre Youssou Ndour. Au cours de cette cérémonie un message de Mandela adressé à la Jeunesse africaine a été lu par Assane Diop, journaliste à RFI.

L’AJA souhaite qu’en guise de testament de Mandela le message qu’il adressa à l’époque à la Jeunesse sénégalaise et africaine, et qui fut diffusé dans les colonnes du quotidien national du Sénégal, soit publié.

Le Bureau International

DAKAR, Sénégal, 9 décembre 2013/African Press Organization (APO)

Voir en ligne : http://appablog.wordpress.com/2013/...