Nouvelles d’Afrique

Porter à 25% la part de l’industrie dans le PIB

Ouverture officielle du Salon de l’Industrie de Madagascar

africanpressorganization / 25 novembre 2016

Organisé tous les deux ans par le Syndicat des Industries de Madagascar, le SIM est devenu un événement majeur qui mobilise les acteurs du secteur de l’industrie de la Grande Île, avec une ouverture sur l’ensemble du tissu industriel dans la région Sud-Ouest de l’Océan Indien

La troisième édition du Salon de l’Industrie de Madagascar a été ouverte officiellement par le Président malgache ce 24 novembre, au Parc des Expositions Forello, à Tanjombato, Antananarivo. Organisé tous les deux ans par le Syndicat des Industries de Madagascar, le SIM est devenu un événement majeur qui mobilise les acteurs du secteur de l’industrie de la Grande Île, avec une ouverture sur l’ensemble du tissu industriel dans la région Sud-Ouest de l’Océan Indien. Au niveau du pays, le SIM traduit également la vision du secteur en tant que partenaire-clé du développement, et, surtout, pour assurer la promotion du secteur en lui-même. 

Le Président Hery Rajaonarimampianina a relevé que la tenue de la 3e édition du Salon de l’Industrie de Madagascar s’inscrit aussi dans le cadre du XVIème Sommet de la Francophonie et que l’événement en soi contribue à démontrer qu’il existe une Francophonie économique à laquelle participent les acteurs du secteur de l’industrie de Madagascar. En interaction avec le Sommet de l’OIF, le Salon de l’Industrie de Madagascar constitue une opportunité pour placer, d’une façon générale, le secteur privé malgache, particulièrement les différentes composantes de l’industrie, en perspective avec l’objectif national majeur œuvrant pour l’édification d’une nation prospère et moderne.

Le SIM 2016 se tient dans un vaste espace de 12.000 m2, avec près de 150 participants, à la fois des industriels nationaux et étrangers. L’opportunité est également offerte aux petites et moyennes entreprises afin que le public puisse voir ce qui est produit, et proposé à la consommation, selon l’adage des industriels « Manjifa malagasy aho, tombony ho an’ny rehetra », ce qui signifie que « consommer la production malagasy est profitable pour tous ». Lors de l’ouverture du SIM, le Président du Syndicat des Industries de Madagascar, Fredy Rajaonera, a mis en relief le développement actuel du savoir-faire des industriels malagasy et la qualité des produits Vita Malagasy mis sur les marchés locaux et internationaux, ce qui est le cas notamment des produits agroalimentaires. Dans ce sens, les industriels de Madagascar ont l’ambition, d’ici 2020, de porter à 25% leur impact sur le PIB du pays et ont décidé de se donner les moyens de leurs ambitions, notamment en portant à la connaissance du plus grand nombre les réalités objectives qui sous-tendent l’entreprise industrielle dans la Grande île.