Outre-mer

2060 : l’indépendance énergétique

Polynésie

Témoignages.re / 1er septembre 2008

Gaston Tong Sang a fixé comme objectif de réduire de 50% les énergies fossiles dans la consommation de la Polynésie française d’ici 2020. En attendant 2060 et une véritable indépendance énergétique.
Le pétrole ne sera-t-il bientôt qu’un souvenir au fenua ? C’est ce que souhaite Tong Sang et c’est le but de ce séminaire. « L’objectif est de réduire notre dépendance aux énergies fossiles de 50% d’ici 2020 », détaille-t-il devant des ministres de son gouvernement et aussi de nombreuses personnalités issues de la société civile travaillant déjà dans le secteur du développement durable. « Le but est de devenir indépendant au niveau énergétique d’ici les cinq prochaines décennies ».
Gaston Tong Sang a par ailleurs évoqué « avoir reçu une grosse société japonaise qui a expérimenté l’énergie thermique des mers pour produire de l’électricité ».
Un projet de 5 MW serait ainsi en préparation auquel le gouvernement est prêt à apporter son soutien « à condition que ce soit dans le cadre d’un partenariat public-privé y compris avec l’État français ».
Les schémas directeurs de l’électricité de Tahiti et des îles seront présentés. Les « énergies renouvelables auxquelles il paraît raisonnable de croire », selon le ministère de l’Énergie, seront aussi détaillées (houle, énergie thermique des mers, solaire thermique, hydroliennes, hydroturbines).

M.T.
Les Nouvelles de Tahiti