Outre-mer

Gaston Flosse et Oscar Temaru tentative de rassemblement

Élections des Commissions de l’Assemblée de Polynésie

Manuel Marchal / 7 mars 2008

Lors de la séance plénière de mardi, Gaston Flosse et Oscar Temaru ont affiché leur volonté de rassembler au-delà de leur coalition. Le groupe majoritaire UDSP a élu un membre du To Tatou Ai’a de Gaston Tong Sang à la présidence de la Commission "Education et recherche". Par ailleurs, quatre autres membres ont été intégrés dans chaque Commission. Tous les représentants de ces instances ont élu à l’unanimité. Cette volonté de rassemblement voudrait exprimer le changement entrepris par la coalition.

Après l’élection à la présidence de la Polynésie de Gaston Flosse et celle d’Oscar Temaru à la présidence de l’Assemblée, l’Assemblée de Polynésie votait mardi pour élire les différents membres de ses Commissions, ainsi que leurs présidents.

Une dépêche de "Tahiti presse" indique en effet que « les relations entre opposition et majorité se sont rapidement réchauffées ». L’UDSP a en effet voté pour l’élection d’un membre de l’opposition à la présidence de la Commission "Education et recherche". Autre décision prise par la majorité parlementaire : la représentation de l’opposition dans chaque Commission est garantie par la présence de quatre élus de la coalition dirigée par Gaston Tong Sang.

C’est donc l’émergence d’une nouvelle manière de gouverner la Polynésie, en associant plus largement toutes les tendances politiques du pays à la prise de décision.
Jacqui Drouillet, Président du groupe majoritaire UDSP, souligne d’ailleurs « que c’est cette attitude d’ouverture qui permettra à l’Assemblée de bien travailler ».

Les Polynésiens semblent espérer que cette séance plénière soit le signe de profonds changements en Polynésie. Décevant les stratèges élyséens ou politiques métropolitains, l’alliance entre indépendantistes et autonomistes va-t-il sortir la Polynésie de la crise structurelle alors qu’elle doit faire face à d’importants défis ?

Manuel Marchal