Outre-mer

Première fête de l’Autonomie du 12 juillet

Polynésie

Témoignages.re / 13 juillet 2004

En Polynésie, la fête de l’Autonomie, baptisée également "Journée du Président", devait être animée hier par 7.900 personnes à Papeete.
La journée du 12 juillet est chômée par les établissements publics du pays. Le secteur privé de son côté devrait en grande partie maintenir ses activités, faute de loi prise à temps pour rendre ce jour férié, et faute d’accord trouvé entre le gouvernement et les partenaires sociaux.
Jusqu’à présent, la fête de l’Autonomie se déroulait tous les 29 juin, date, qui pour les partisans du précédent président, Gaston Flosse, marquait la mise en place du statut d’autonomie interne de 1984. Mais pour le nouvel exécutif du pays, emmené par le président de la Polynésie française, Oscar Temaru, cette date marque en revanche la cessation des États du roi Pomare V à la France. Une nouvelle date a donc été choisie : le 12 juillet.
Cette journée fait référence au projet de statut élaboré en 1977, devenu la loi n°77-772 du 12 juillet 1977, relative à l’organisation de la Polynésie française et qui donnait au pays le statut d’autonomie de gestion. Francis Sanford, figure de la politique tahitienne de l’époque, avait alors été élu vice-président du premier gouvernement de l’autonomie.

(Source : Tahitipresse)