Pays émergents

Disha Ravi, l’activiste indienne pour le climat, emprisonnée pour sédition

Témoignages.re / 19 février 2021

L’activiste Disha Ravi a été arrêtée à son maison pour y être interrogée, puis arrêtée, le dimanche 14 février 2021. Un haut responsable de la police a déclaré qu’il s’agissait de la première arrestation dans le cadre d’une « affaire de boîte à outils ». « boîte à outils » est un terme utilisé par les militants pour un document d’information de campagne.

Disha Ravi, une militante climatique de 22 ans, a récemment été arrêtée par l’équipe cybercell cell de la police de Delhi à Bengaluru pour avoir prétendument partagé avec Greta Thunberg la « boîte à outils » liée à la protestation de l’agriculteur contre les trois lois agricoles du Centre.

Le dimanche 14 février 2021, la militante a été arrêtée à son logement pour y être interrogée, puis arrêtée. Un haut responsable de la police a déclaré qu’il s’agissait de la première arrestation dans le cadre d’une « affaire de boîte à outils ». « Toolkit » est un terme utilisé par les militants pour un document d’information de campagne.

Disha Ravi est diplômée en bachelor of business administration (BBA) du Mount Carmel College de Bengaluru. Sur ses réseaux sociaux, elle s’est décrite comme cofondatrice d’un groupe nommé « Fridays For Future India ».

Elle écrit régulièrement des chroniques et des articles dans les principaux portails d’information sur l’action climatique et est un nom familier dans d’importants forums sur le climat fréquentés par les jeunes militants à travers le monde.

Ce faisant, le gouvernement de Modi tente d’étouffer le formidable élan pour un changement en Inde. On les accuse d’avoir relayer la mobilisation paysanne dont nous avons eu l’occasion d’informer nos lecteurs. La justice ne pourra étouffer le réveil de la population indienne sur les questions de justice sociale et climatique.

Nous réclamons la libération immédiate de cette jeune militante.