Seychelles

Les Seychelles

Témoignages.re / 24 août 2006

Archipel de l’Océan Indien, les Seychelles forment un État de 83.600 habitants pour une superficie de 450 km2. Ancienne colonie anglaise, le pays est depuis 1976 un État indépendant membre du Commonwealth.
Le 30 juillet 2006, le Président James Michel a été réélu à la tête du pays avec 53.8% des suffrages. Une délégation réunionnaise conduite par Madame Nassimah Dindar, Présidente du Conseil Général et Monsieur Wilfrid Bertile, Vice-Président de la Région Réunion et ancien secrétaire de la COI (Commission de l’Océan Indien), a participé aux cérémonies d’investiture du Président James Michel. Un accord-cadre a été signé lors de cette visite entre notre île et la République des Seychelles. Six domaines sont concernés :

- Education et formation professionnelle

- Culture, jeunesse et sport

- Développement économique

- Aménagement du territoire et prévention des risques

- Développement social

- Santé

Les Seychelles ont connu en une vingtaine d’années, une augmentation spectaculaire du niveau de vie. Le PIB par habitant a été multiplié par huit sur la période. Il atteint aujourd’hui plus de 8.500 dollars. Les Seychelles se classe parmi les Pays à Revenus Intermédiaires (PRI) de la tranche supérieure. Le niveau de développement social (logements, scolarisation, prestations sociales) a connu un boom spectaculaire.
L’économie repose essentiellement sur deux secteurs à savoir la pêche et le tourisme. L’activité de transport pétrolier prend de l’importance et constitue le troisième secteur générateur de devises. Le Port de Victoria est le premier port de transbordement de thon du Sud-Ouest de l’Océan Indien avec plus de 300.000 tonnes devant le port de Mombasa (Kenya) et d’Antsirana (Madagascar). La pêche est aujourd’hui la première source de devises du pays et occupe plus de 14% de la population active des Seychelles. La conserverie de thon, Indian Ocean Tuna Factory, se classe parmi les toutes premières mondiales.
Dans le cadre de la diversification de son économie, le pays s’est lancé dans les services financiers off-shores afin d’attirer les investisseurs. Un accord de non-double imposition a été signé avec la Chine, l’Indonésie, la Malaisie et l’Afrique du Sud. Le pays est aussi en pourparler avec une quinzaine d’autres pays d’Afrique et d’Asie.
Quant au tourisme avec 120.000 visiteurs par an, le secteur a connu un léger ralentissement du fait de l’essor de nouvelles destinations moins chères comme les Maldives. Mais la rénovation de certains hôtels devrait permettre à l’activité touristique de redémarrer.

Risham Badroudine