Justice

Des centaines de personnes pour Maurice Gironcel

Témoignages.re / 23 février 2008

Dans la quasi-totalité des dossiers : Maurice Gironcel est déclaré innocent.
La voix des urnes va rendre justice au Maire de Sainte-Suzanne.

Une réunion d’information décidée par Maurice Gironcel en tant que maire de la commune de Sainte-Suzanne. Le maire la décidé que li doit rendre compte à la population de Sainte-Suzanne. C’est là tout le respect qu’il manifeste envers la population que la confie à li des mandats.

Tout d’abord, un vibrant hommage à zot esprit de solidarité, zot élan de sympathie. Zot lé venus hier très nombreux à Juliette Dodu comme auparavant à Champ Fleuri, guidés par zot besoin de justice. "Ce soir, nous peut dire haut et fort vive la solidarité, Bravo Sainte-Suzanne !"

Maurice Gironcel qui n’a rien à se reprocher comme le dit le journal, le dossier est vide, le dossier a fait pschitt, le dossier i perd l’air. Alors, encore une fois, un hommage à la mobilisation : "en citant à la barre Maurice Gironcel, c’est vous citer également à la barre. Cette affaire, c’est aussi notre affaire, et Sainte-Suzanne restera mobilisée et portera très haut le 9 mars le nom de Maurice Gironcel."

L’accusation s’est effondrée, les dossiers présentés contre le maire sont vides, les faits que l’on tente de reprocher à Maurice Gironcel sont infondés, inexistants.
La mobilisation a pesé dans la balance de la justice.

Sur 7 dossiers + 2 rajoutés au dernier moment pour faire plus, le tribunal ordonne la relaxe sur la quasi-totalité des dossiers : Maurice Gironcel est déclaré innocent. Le tribunal retient que 2 petits dossiers qui fait dire à la presse : l’affaire du siècle fait pschitt.
Maurice Gironcel fait appel, l’accusation aussi, pour sauver sa face et ne pas admettre qu’ils se sont trompés.

Hier, le ministère public renonçait à toutes les poursuites et ne retenait qu’un dossier. Maître Saubert et Boniface explique comme 1 et 1 font 2 que la petite requête de l’avocat général est infondée et ne s’appuie sur aucune loi, donc aucun délit n’est a déploré.
Bilan au départ, 7 affaires + 2, ensuite 4, ensuite 1 et bientôt, pour le 24 avril, nous lé confiants.
Mais avant le zéro du 24 avril, aujourd’hui, Maurice Gironcel est déclaré toujours innocent, MG n’a aucune condamnation à son encontre. Maurice Gironcel est lavé de tout soupçon de corruption. Maurice Gironcel se présente libre aux élections municipales du 9 mars 2008 avec un excellent bilan de mandature.

Les charognards que té espèrent que le candidat Gironcel soit inéligible, que ceux té croient que sans programme, zot té peut enlève la mairie de Sainte-Suzanne,
Nou dit à zot rève toujours mangé cuit, aspère cuit, non, nous veut pas.

Nous la lutté, les anciens la bataillé pour mett’ la commune en l’èr, nous laissera pas le travail partir en fumée.

La justice est peut-être en train de se rendre compte de la manipulation par les rats et les corbeaux.
Que certaines personnes, par des dénonciations calomnieuses, fausses, mensongères, incapables de prendre la mairie par la voix des urnes, par la voix du peuple, la cherché à introduire à zot dans le débat électoral en utilisant la justice.

Et attention au revirement de situation : la justice n’aime pas que l’on plaisante avec leur fonction. D’ailleurs, hier, l’avocat général a relevé certains points de l’enquête qui sont troubles.
En tout cas, zot la vu juste parce que zot i juge pas le maire sur des ladi lafé, sur des dénonciations mensongères, zot i juge le maire sur le travail accompli.

Et c’est vrai que quand zot i regarde comment Sainte-Suzanne la développé, zot lé d’accord pour dire que les promesses électorales ont été tenues, les objectifs ont été dépassés, le contrat de confiance a été respecté.Jamais Sainte-Suzanne et sa population n’ont eu un tel rayonnement national et mondial.

Comme quoi, avec Gironcel, nous lé pas plus, nous lé pas moin... L’accusation s’est effondrée, les dénonciations mensongères lé entrain d’être punies, la justice est en train de faire son travail, mais avant le 24 avril, il vous appartient, par la voix des urnes, de rendre justice. En votant pour l’équipe conduite par Maurice Gironcel.
Mi di pas qu’il faut faire de ces élections un enjeu judiciaire, c’est le tribunal lui-même que la fixé le jour d’audience le 21 février, comme par hasard le jour de la clôture du dépôt de liste. C’est le meneur principal de l’accusation qui déclare : « je reconnais que Monsieur Gironcel ne s’est pas enrichi, c’est un honnête homme », eh bien, au nom de quoi li accuse ?

En tout cas, nous lé là ce soir avec le cœur, ensemble pour dire au maire et à sa famille : quand une cause est juste, elle finit par triompher.
Maître Boniface disait hier, je cite : « pendant 6 ans, une instruction incomplète, des infractions qui n’existent pas, au départ 9 dossiers, Gironcel innocenté sur ces dossiers, le tribunal renonce à ses poursuites sur les autres dossiers, il ne subsiste qu’un petit dossier sur lequel on ne sait pas, mais quand on ne sait pas, on ne condamne pas ».

Au nom du principe de la séparation et de la liberté du pouvoir judiciaire, le tribunal, quand il ne sait pas, n’a pas le droit de s’immiscer dans le débat politique. Les dossiers sont vides, que l’on reconnaisse que l’on s’est trompé et laisser à la population le soin de mettre dans la balance les compétences du maire.

Il est 19h00. Le Président demande à Maurice Gironcel s’il a quelque chose à ajouter, je cite votre maire : « ça fait 6 ans que je suis soit dans un bureau, soit devant le tribunal, soit devant les enquêteurs, je suis un honnête homme, j’ai toujours répondu présent à vos convocations, je n’ai rien à me reprocher, je suis un homme intègre, je ne comprends pas pourquoi je suis là ». Fin de citation.

Le bilan de cette instruction, un honnête homme qui marche la tête haute.
Un homme qui s’est rendu à toutes les convocations, la conscience propre.
Un homme que pendant 10 ans la travaillé en tant que 1er adjoint aux côtés du camarade Lucet Langenier, pendant 1 ans, li lé au commande de la Mairie de Sainte-Suzanne.

Un homme qui, pendant plus de 20 ans, la consacré son temps à mettre Sainte-Suzanne sur les rails du développement.
Est-ce que nous sa laisse le travail partir en fumée ?

"Eh bien, le 9 mars, nous marche ensemble sur la jalousie, sur le gros kèr, sur le maoloqui, nous fait respèkt à nous, le combat continue.
Ensemble pour un développement durable avec Maurice Gironcel
."

Correspondant