Elections

Au cœur de la campagne électorale à Saint-Louis

Sophie Périabe / 12 mars 2008

Pourquoi voter pour le candidat Claude Hoarau ? Et quels sont vos arguments pour ce second tour ? Nous sommes allés au cœur de la campagne électorale à Saint-Louis, au QG de Claude Hoarau, rue du Père Delaporte à La Rivière Saint-Louis, afin d’être au contact de ceux sans qui la campagne n’aurait pu se faire.

• Louis Bénard, militant depuis toujours

« Y fo voté pou Claude Hoarau pou enlève le mèr voleur ke lé en plas. Cette équipe de mafia la rien fé pou la commune et particulièrement pou La Rivière Saint-Louis. Tou lé projet ki devé fèr la été abandoné par le mèr actuel. Au premier tour, lu la fé son plein de voix, la victoire lé aki pou dimanche ».

• Toto, fervent militant de Claude Hoarau

« Le maire actuel est un escroc qui s’est enrichi, il a dilapidé le patrimoine communal que notre ancien maire avait constitué. Lorsqu’il a pris la mairie en 2001, il y avait 37 millions dans les caisses, aujourd’hui, la mairie est déficitaire. De nombreux terrains avaient été achetés afin d’y construire des infrastructures, des terrains de sports, agrandir les écoles, il y avait un terrain destiné à la construction d’un nouveau local pour le service technique, tout a été vendu. Des terrains, valant 250 euros le mètre carré, ont été vendus à 43 euros. Alors, sûrement a-t-il eu des dessous de table. Au niveau des embauches aussi, il y a eu des manœuvres. Il a favorisé des titulaires qui ne savaient ni lire, ni écrire. Aujourd’hui, vous avez des personnes incompétentes dans la mairie au service de la population, mais ce sont des sympathisants du maire, donc ils ont leur place ! Le 28 février dernier, il a voté une hausse des impôts locaux de 46%, mais ça, la population ne le sait pas. De plus, c’est un maire fantôme, impossible de le rencontrer à la mairie. Et si un habitant vient lui demander quelque chose, il se renseigne pour savoir de quel parti est cet habitant, et si vous êtes de gauche, n’espérez pas obtenir le moindre centime. Claude Hoarau va remettre un peu d’ordre dans cette mairie, car elle en a bien besoin ».

• Martha Vitry, colistière de Claude Hoarau

« Moin la toujour été pou la gauche, é en 2001, quand Cyrille Hamilcaro la ariv o pouvoir, moin té en CEC, é lu la balance a moin. Moin la u le tan de cotoi a lu é moin la vu sé manœuvres. Pour ce second tour, nou continu de fèe du porte à porte é nou insiste su le bilan négatif du mèr actuel. La commune té riche kan lu la repri é lu la vendu tou le patrimoine comunal, lu la enrichi a lu, les impôts la augmenté. Donc, nou incite la populasion à voter Claude Hoarau ».

• Karine Gonneau et Colette Grondin, les “claudettes”

« Claude Hoarau, c’est un maire que la fé bocou de choz pou nou dans le passé. Lu la pa enrichi a lu pèrsonelman, alor ke le maire en plas la menti a toute la popusion. Aujourd’hui, nou ve enlève un maire fantôme dans la mairie. Nou, nou la envi d’un mèr disponible, ki rencontre a nou, ki écout a nou. Aujourd’hui, lé impossible gingn un randévou avec le mèr. Avec un peu de chance, ou pe trouv a lu dan chemin, dan le ronpoin la-ba. Nou lé fatigué osi ke la politik communal lé sal, avec tou lé zistoir ke la arivé, la politik à Saint-Louis lé malsin ».

Propos recueillis par Sophie Periabe