Elections

Municipales : l’environnement, un critère déterminant pour les jeunes électeurs “primo-votants”

Témoignages.re / 12 mars 2008

Les électeurs primo-votants aux Municipales se seraient déterminés majoritairement (86% contre 14%) en fonction des propositions des candidats en matière de protection de l’environnement et de développement durable, selon un sondage Ifop/MSN réalisé mi-février et rendu public avant le premier tour (1).

Selon cette étude, 63% des primo-votants auraient voté « en fonction des considérations locales », même si 22% entendaient utiliser leur bulletin pour sanctionner le gouvernement, et 15% pour le soutenir. 




(1) Le sondage a été réalisé du 15 au 25 février par « questionnaire auto-administré en ligne (CAWI) », auprès d’un échantillon de 1.000 primo-votants. Inscrits sur les listes électorales et n’ayant jamais voté aux Municipales, ces jeunes électeurs sont extraits d’un échantillon national de 1.836 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 30 ans (méthode des quotas).