Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > La Réunion

L’urgence climatique au coeur de la 34ème édition du Salon de la Maison

Sur le thème de l’Habitat et l’habitat durable

lundi 1er mai 2023


A l’occasion de l’ouverture de Salon de la Maison de cette année 2023, la président de la CINOR, Maurice Gironcel s’est exprimé, mettant en avant l’urgence climatique, qui doit être prise en compte dans toutes ses composantes, et notamment l’habitat. retrouvez ci-dessous le discours intégral de Maurice Gironcel, également maire de Sainte-Suzanne :


Quel bonheur et quelle fierté de nous retrouver ce matin, en présentiel, ici au parc des expositions et des congrès de la NORDEV pour lancer cette 34ème édition du Salon de la Maison. Un salon qui retrouve aujourd’hui son format d’avant la crise sanitaire avec plus de 350 exposants.

Je voudrais tout d’abord saluer le travail des équipes de la NORDEV, qui travaillent depuis des mois sur la préparation de cette nouvelle édition.

Une fois de plus, ils ont su faire preuve d’imagination et de créativité pour faire de cet évènement populaire un rendez-vous incontournable pour les réunionnais et les acteurs économiques de l’île.

Cette année encore, au-delà de l’attrayant programme d’animations qu’il propose et des opportunités en tous genres qu’il permet, ce Salon accentue pendant quelques jours un thème majeur et reconnu par tous : celui de l’Habitat et l’habitat durable en particulier cette année.

Ne pas hésiter d’écouter et de prendre exemple sur nos anciens avec leur savoir-faire en la matière. Les anciennes maisons ou cases créoles ont été construites de façon durable où il fait bon vivre à l’intérieur.
Un thème d’actualité où nous sommes témoins chaque jour des conséquences du dérèglement climatique sur nos saisons, nos ressources naturelles et sur le monde du vivant.

En effet, le dérèglement climatique est devenu une problématique du quotidien qui, du fait de ses impacts déjà ressentis, s’inscrit de manière plus forte dans la réalité de nos territoires ultramarins.

A ce titre, La Réunion tout comme les îles, sont de véritables sentinelles de l’avenir climatique planétaire.
Face à cela, notre responsabilité individuelle et collective nous incombe l’impérieuse nécessité d’impulser l’évolution vers un nouveau modèle économique et social plus responsable qui renouvelle nos façons de produire de se déplacer et bien sûr d’habiter ensemble.

Nous n’avons malheureusement plus le temps de la transition écologique et énergétique.

Nous sommes déjà dans cette transformation sociétale, écologique, énergétique et économique qui va très vite, parfois trop vite, et qui nous oblige à nous adapter, à innover et à créer pour résister. L’habitat durable en est un enjeu majeur.

Notre île est au rendez-vous et des acteurs s’engagent concrètement à apporter des solutions pour un habitat plus durable et résilient.

Il faut s’en féliciter, le faire connaitre davantage et ils en feront la démonstration tout au long de ce salon. Vous l’aurez compris, la CINOR, nos communes membres, la NORDEV sont pleinement engagées pour le climat et la biodiversité.

Ambition Planète en novembre 2022 ou encore la 4e édition de la marche Réunionnaise pour le climat et la biodiversité le 5 mars dernier a permis de réunir plus de 5000 personnes autour de la préservation de notre environnement.

Oui ! “Domin i komans zordi” et comme j’ai souvent tendance à dire, "Si nou occup pa du climat, le climat va occup à nou !"

Enfin, ce salon est l’occasion sur une dizaine de jours et sur tout le mois de mai de redonner du pouvoir d’achat aux réunionnais dans un secteur fortement impacté par la conjoncture économique.

Pour reprendre les chiffres de la FRBTP, en 2022, concernant les prix des matériaux de construction :
- les armatures ont augmenté de 31%
- les treillis soudés de 66%
- le mortier de 32%
- l’aluminium de 50%
- ou encore le contreplaqué qui a vu ses prix s’envoler de 87%.

L’inflation touche également les produits de la vie courante, +55% sur la bouteille d’huile, +60% sur le poulet ou encore +65% sur le beurre.

Ces seuls exemples récents nous rappellent à quel point il est nécessaire de se rassembler et de se mobiliser collectivement pour trouver des solutions et des alternatives adaptées à notre territoire.

Après l’ère de l’esclavage et de l’engagisme, celle de la liberté puis de l’égalité, s’ouvre maintenant une nouvelle ère, celle de la responsabilité. Pour cela, nous devons construire un projet global et cohérent fait par les Réunionnais pour les Réunionnais. La conférence territoriale élargie aux forces vives est l’occasion de co-construire ce projet réunionnais.

Un projet afin de répondre aux nombreux défis à relever , à court ,moyen et long terme, avec une loi-programme négociée et validée par l’état .

Je remercie particulièrement les professionnels qui sur cette période particulière du salon de la maison font l’effort d’être présent et de proposer aux réunionnaises et réunionnais des offres promotionnelles particulières.

Avant de conclure, j’appelle également de mes vœux que ce Salon puisse apporter une bouffée d’oxygène au tissu économique et à nos entreprises. Là aussi, je sais que les attentes sont grandes et que nous avons un rôle collectif et individuel à jouer.

Ensemble, nous pourrons faire de La Réunion tout entière, au-delà du territoire communautaire de la CINOR, une « TERRE DURABLE » portant en son cœur l’Humain dans sa globalité.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus