Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > La Réunion

Les mobilités au cœur de ce projet de développement durable

Discours de Maurice Gironcel, président de la Cinor

jeudi 4 mai 2023


Les États Généraux des mobilités se dérouleront du 9 mai au 23 juillet prochain. Cette consultation auprès des Réunionnais.e.s a été lancée par la Région Réunion et sera consacré aux modes de déplacements.


Maurice GIRONCEL, Président CINOR, est intervenu lors de la conférence de presse sur les États Généraux. Ce dernier a rappelé que "l’organisation des états généraux des mobilités est un moment souhaité et attendu par nos administrés mais aussi des EPCI en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité".

Retrouvez les détails de l’intervention de Maurice Gironcel, lors de la conférence de presse de lancement des États généraux :

Ils l’ont exprimé lors des différents débats, TAO, NEO, téléphérique et bien d’autres projets. Nous l’avons également défendu ensemble, Monsieur le Vice-Président délégué aux transports, Cher Patrice, lors de la campagne des régionales.

Vous savez à quel point l’échange, la concertation et le partage d’expériences sont nécessaires si l’on veut réussir ensemble le pari du « 100% mobile ».

Nous ne réussirons pas si l’on ne discute pas, si l’on ne se retrouve pas et si nous n’organisons pas les espaces adaptés et nécessaires à une large concertation.

C’est ce que nous appelons de nos vœux, et je salue une nouvelle fois, Madame la Présidente, ces états généraux des mobilités mais aussi votre volonté de réunir dès cette année la Conférence Territoriale de l’Action Publique.

C’est-à-dire la co-construction, avec les forces vives, les élus, l’État, d’un projet réunionnais fait par les réunionnais pour les réunionnais et au service du territoire.

La question des mobilités est au cœur de ce projet de développement durable et solidaire qui devra répondre aux urgences dont font face notre population. Le coma circulatoire en est un malheureux exemple.

Pour sortir de l’impasse, il est indispensable de bâtir une vision globale et partagée. Nous en avons aujourd’hui cette responsabilité, 77 ans après la loi du 19 mars 46 et au moment où nous venons de célébrer les 40 ans de la Région Réunion.

Comme en 1983, ici à la Région Réunion, nous pouvons trouver un consensus pour faire avancer notre pays dans la bonne direction et, sans aucun jeu de mots, sur les bons rails.

Permettez-moi, chers collègues, de rappeler qu’il y a 18 ans, en mai 2005, ici dans cette salle, en responsabilité et sous la Présidence de Paul Vergès, se décidait le lancement du projet Tram-Train sur un tracé allant de Saint-Benoît à Saint-Joseph.

18 ans plus tard, le retard est considérable et la situation est insoutenable.

Ce temps d’échange et de concertation que permettra les États Généraux des mobilités est nécessaire pour penser global, mais en attendant nous devons agir localement avec l’ensemble des partenaires et acteurs.

En effet, l’ère nouvelle qui s’ouvre nous offre de nouvelles perceptives de déplacement.

A la CINOR, notre objectif est de tendre vers un territoire « 100% mobile » en offrant d’une part des alternatives de déplacement et d’autre part en développant et en modernisant notre réseau de transport en commun existant pour le rendre toujours plus performant.

Nous y consacrons chaque année une des dépenses les plus importante de la CINOR avec plus de 45 millions d’euros.

Au prix de ces efforts, nous sommes fiers de porter depuis plus de 20 ans le réseau de transports urbain le plus performant de l’île. Notre réseau transporte à lui seul plus de 60% de tous les déplacements de tous les réseaux de l’île chaque jour, soit 19 millions de passagers par an.

Tous nos petits réseaux (bus, taxi, téléphérique, transport à la demande) mais aussi les parcours piétons, vélo, trottinette … contribuent à cet effort collectif.

A ce titre nous ne devons pas sous-estimer les déplacements courts, au plus près de nos habitants et le volume que cela représente.

C’est là que se dessine l’intermodalité et le hub mobilité. Cette complémentarité d’actions est donc la clé de notre réussite.

Notre téléphérique PAPANG qui vient de fêter son 1er anniversaire, en est le parfait exemple. A ce jour, le téléphérique PAPANG a dépassé les 1,7 millions de passagers (1 731 317 passagers pour être plus précis).

C’est la preuve que même si on a coutume de dire que «  le réunionnais i aime son l’auto », nous pouvons changer les habitudes de déplacement avec une alternative viable et fiable.

Rappelons-le, ce changement s’opère que si les politiques que nous sommes rendent possible un autre comportement individuel.

Nous irons encore plus loin avec notre schéma directeur par câble avec de nouvelles lignes de téléphériques qui vont s’étendre sur Sainte Marie, Sainte Suzanne et bien sur Saint Denis pour venir se connecter sur notre réseau BAOBAB.

Notre projet BAOBAB (Bus Aéroport Ouest Bus Aéroport Bocage) est lancé et va à terme relier Quartier Français au Barachois en desservant les points clés de nos 3 villes membres. Partout où il sera possible de créer un couloir de bus réservé nous y effectuerons les travaux nécessaires.

Je remercie à ce sujet les services de l’Etat et de la Région Réunion qui participent à nos travaux et différents COPIL BAOBAB. Son extension vers l’EST est d’ailleurs déjà à l’étude et fait l’objet de premières discussions avec la CIREST notamment.

Vous l’aurez compris la question des mobilités est au cœur de la politique de la CINOR et notre projet de mandature « Terre d’avenir 2030 ».

Sur le mandat, 2 000 vélos seront également mis en location pour promouvoir la pratique et encourager le trajet domicile travail avec en parallèle l’aménagement des piste cyclables sécurisées.

Vous le savez également, la transition écologique passe par le changement de nos habitudes de déplacements mais aussi par la décarbonisation du transport.

Nous devrons là aussi être au rendez-vous. A ce sujet, le 17 mai prochain, à la Cinor, avec le SIDELEC et la SPL Horizon nous lancerons l’étude d’un Schéma Directeur pour l’Installation de Recharge pour Véhicule Électrique.

En matière de mobilité durable l’objectif est de disposer à maille départementale d’un maillage de bornes de recharges mixtes sur un réseau électrique vert ou par un système de production d’énergies vertueux.

Je me félicite du soutien de l’Etat, de l’AFD, de l’ADEME, du Conseil Régional et Départemental et des 5 EPCI.

C’est en ce sens que les gestes individuels de chacun pour la planète viennent changer collectivement notre destin et ceux des générations après nous.

C’est tout le sens que nous souhaitons à ces Etats Généraux des Mobilités, nous y apporterons notre contribution. Nous avons cette responsabilité individuelle et collective et je sais pouvoir compter sur les Réunionnais à cette grande consultation citoyenne.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus