Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > La Réunion > Local

À quand la fin de la Journée de la Femme ?

samedi 7 mars 2009


Marie s’interroge sur cette Journée de la Femme. Retrouvez sa réflexion ci-dessous.


Une personne très proche de moi a éveillé ma conscience (et je l’en remercie) sur un point non négligeable du modèle sociétal dans lequel nous évoluons. Cette prise de conscience m’amène aujourd’hui à la réflexion suivante : nous fêtons l’abolition de l’esclavage, fait historique marquant le changement des rapports sociaux, civiques et juridiques de l’humanité. Nous commémorons moult dates de “régalité” ou re-égalité, de régularité, de normalisation des droits des femmes à ceux des hommes.

Pourtant, ne dit-on pas que « nous les femmes, nous appartenons au genre humain » ? Nous avons tous, hommes ou femmes, selon ce que j’ai pu comprendre de la théorie de l’évolution de Monsieur Charles Darwin, un génome similaire. Nous sommes aussi bipèdes et avons le même rythme biologique par rapport à l’animal, également la même constitution cervicale…

Cet “hommage”… révélateur d’un profond malaise dans cet État

Où se situe alors le nœud de la régression du statut de la femme ? Y a-t-il eu un tel repli pour qu’il faille aujourd’hui nous consacrer une fête ? À mes yeux, cet “hommage” est a priori flatteur, mais révélateur d’un profond malaise dans cet État où la devise républicaine est : « Liberté. Égalité », n’est-ce pas Messieurs, Mesdames, et « Fraternité ».

Certes, le 8 mars me donne l’impression, en tant que femme, de devenir digne, d’avoir la même considération que l’homme. Pas vous ?

Mais pour moi, la vraie Égalité se fera le jour où on fêtera l’hibiscus ou la tomate cette même date, cessant enfin de débattre sur « la place de la Femme », « l’évolution de la Femme », « la Femme au 20ème siècle ». M… alors ! Cette société, nous la construisons bien ENSEMBLE depuis l’origine de l’humanité. Et pourtant, moi, femme du 21ème siècle, j’ai vraiment l’impression d’être le sous-ensemble d’une équation. Vive la fin du 8 mars !

Marie


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus