Aide d’urgence face à la crise

800 colis alimentaires distribués à Saint-Denis par le CCAS avec UNIR OI

17 avril

Afin de faire face aux demandes toujours plus nombreuses d’accompagnement et de soutien, le CCAS de Saint-Denis s’entoure de partenaires désormais indispensables. En ce moment, l’association UNIR OI contribue à distribuer 800 colis dans tous les quartiers de la capitale réunionnaise.

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Saint-Denis a annoncé la distribution en cours de 800 colis alimentaires dans tous les quartiers de la capitale réunionnaise, grâce à un partenariat avec l’Association UNIR OI dans le cadre de sa Caravane des Solidarités. À l’instar de la distribution qui a lieu ce mardi 16 avril, tous les élus dionysiens ont reçu cette association dans leur secteur pour une distribution de produits de premières nécessités.

« La période de confinement nous a forcé à inventer. Nous sommes revenus à la base de notre société du vivre ensemble réunionnais : la solidarité. Nous avons créé la caravane de la solidarité qui nous permet en ce moment de distribuer, au cœur des quartiers, ces colis en synergie avec le CCAS de Saint Denis », indique Mohammad Bhagatte directeur général d’UNIR OI. « Nous partageons avec le CCAS de Saint-Denis une vision des enjeux et des besoins des plus vénérables et d’aller à leur rencontre au plus près de leur domicile ».

Face aux défis socio-économiques persistants, le CCAS de Saint-Denis s’engage activement à soutenir les habitants les plus vulnérables. En 2023, le CCAS de Saint-Denis a distribué 7700 colis alimentaires.
Le CCAS ne peut à lui seul faire face à cette franche augmentation de personnes vulnérables. L’appui des grandes institutions des solidarités (l’Etat, le Conseil Departemental, etc.) est une vraie nécessité : elles doivent travailler en étroite coopération avec le CCAS. Souvent d’ailleurs, les CCAS sont le dernier recours des démunis avant de sombrer dans une profonde détresse.

« Nous devons faire preuve d’agilité et d’inventivité. Surtout, nous devons travailler à mettre en place des nouvelles synergies de solidarités avec le tissu associatif de notre territoire », précise David Belda, président délégué du CCAS de Saint-Denis.

« Dans cet esprit, la collaboration étroite avec des organisations locales telles que l’Association UNIR OI découle de notre schéma directeur de l’action sociale dionysien. Travailler avec le tissu associatif c’est aussi faire de l’aller-vers. Ils ont une grande connaissance des personnes ».

Créée en 2014, l’association UNIR Océan Indien est née de la volonté d’un groupe de personnes prônant l’égalité pour une société plus juste et plus humaine. L’initiative conjointe entre le CCAS et l’Association UNIR OI témoigne de l’efficacité indispensable du travail collectif dans la lutte contre la grande pauvreté et notamment dans la précarité alimentaire.

« La solidarité doit être une chaine. Cette distribution, effectuée par UNIR OI, est un exemple de maillage indispensable entre le CCAS, l’association paroissiale, et la municipalité. On dépasse les clivages ! » précise Gérard Françoise, élu du secteur Sainte-Clotilde.

Le CCAS de Saint-Denis salue l’Association UNIR OI pour son engagement inlassable envers le bien-être des dionysiennes et dionysiens. « Nous tenons également à remercier tous les bénévoles et partenaires impliqués dans cette grande solidarité. Leur générosité exemplaire a permis la concrétisation de cette belle action de lutte contre la précarité alimentaire d’envergure », tient à ajouter David Belda. « Ensemble, nous continuerons à œuvrer pour un Saint-Denis où chacun peut accéder à des conditions de vie dignes et équitables », conclue le président délégué du CCAS de Saint-Denis.

A la Une de l’actu

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?