Déchets verts, encombrants, Véhicules Hors d’Usage (VHU) : tout y passe !

Environnement : Saint-Denis lance Netoy Nout Vil

24 avril

Saint-Denis, soucieuse du cadre de vie de ses habitants et de son environnement, renouvelle son opération de nettoyage XXL : Netoy Nout Vil (NNV).

La première édition de l’année 2024 se déroule du 22 au 25 avril dans 17 quartiers de la Ville.
Moufia, Bois de Nèfles, Primat, la Bretagne, Montgaillard, Camélias, Bellepierre, Saint François, Sainte-Clotilde, Chaudron, Moufia 2, Marcadet, Centre-ville, Montagne 8e, Montagne 15e, Grande-Chaloupe et Petite-Ile seront tous passés au peigne fin pendant 4 jours.

Grâce à NNV, Saint-Denis fait en sorte que chacun œuvre, à sa façon, pour le bien-être collectif. En effet, depuis 2021, ce sont près de 1000 agents qui ont été mobilisés. Aux côtés des Dionysiens, ils ont réussi à récolter :

193 tonnes de déchets verts,
591 tonnes d’encombrants
2375 batteries,
758 pneus.
349 VHU ont été retirés et près de 600 rues et allées ont été traitées.

L’idée est d’insuffler une mobilisation collaboratrice pour lutter contre la pollution, l’épidémie de dengue ou encore la leptospirose. Par ce biais, Saint-Denis souhaite sensibiliser les familles sur l’importance de trier et de jeter de manière collective pour un meilleur environnement.
En effet, l’environnement est un élément qui contribue au bonheur de chacun. C’est pourquoi Saint-Denis met tout en œuvre pour que chaque Dionysien puisse se sentir bien et en sécurité où il et elle vit.

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis :
« Nous avons créé Netoy Nout Vil pour faire une démonstration de force et de solidarité pour que la propreté l’emporte. Il s’agit d’un nettoyage de fond en comble sur toute la ville, tous ensemble, en se serrant les coudes. Les chiffres sont considérables depuis sa création en 2021, trop considérables d’ailleurs. On nettoie et on embellit l’espace, on fleurit, on plante, on construit des logements. On gagne du terrain sur la saleté, mais il faut continuer le combat contre ceux qui salissent. En effet, nettoyer c’est bien, mais il faut continuer la médiation dans tous les quartiers de la Ville, pour voir les choses diminuer demain. »

A la Une de l’actu

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?