Sécurité sociale

La CGSS accueille une délégation nationale du Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants

7 février

La CGSS Réunion accueille une délégation nationale du Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) du 5 au 8 février 2024. La délégation nationale a à cœur d’aborder, à l’occasion de son passage à La Réunion, des thématiques telles que la situation économique actuelle à La Réunion, les spécificités relatives aux travailleurs indépendants du territoire ou encore le recours au fonds catastrophes et intempéries (FCI) pour les travailleurs indépendants sinistrés.

Cette délégation nationale est composée de :
• M. Daniel Couillaud, Président du CPSTI national,
• M. Franck Delvau, Président de la Commission nationale d’action sociale du CPSTI national,
• M. Olivier Maillebuau, Secrétaire général du CPSTI national,
• Mme Véronique Drulang, Directeur de l’action sociale et des partenariats TI à la Direction du recouvrement TI à l’Urssaf Caisse nationale.

Le CPSTI et son instance régionale, présidée par Mme Dominique Maillot, ont pour mission de représenter les travailleurs indépendants auprès des organismes de protection sociale, et ce notamment en :
• déterminant les orientations générales relatives à l’action sanitaire et sociale déployée spécifiquement en faveur des travailleurs indépendants,
• veillant à la qualité de service qui leur est rendue par le régime général,
• veillant à la bonne application aux travailleurs indépendants des règles relatives à leur protection sociale.
Cette semaine de visite officielle sera ponctuée de différents temps forts, notamment des échanges avec les instances et partenaires locaux en charge d’activités en lien avec les travailleurs indépendants.

La délégation nationale a à cœur d’aborder, à l’occasion de son passage à La Réunion, des thématiques telles que la situation économique actuelle à La Réunion, les spécificités relatives aux travailleurs indépendants du territoire ou encore le recours au fonds catastrophes et intempéries (FCI) pour les travailleurs indépendants sinistrés, suite au passage du cyclone Belal. A ce jour, sur une centaine de demandes reçues, 55 dossiers FCI ont été traités pour un montant de 52 500 euros.


Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?