Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > La Réunion > Local

Le SIDELEC Réunion pour un plan d’enfouissement du réseau électrique

Cyclone tropical intense Batsiraï

vendredi 11 février 2022, par Maurice Gironcel


Après le passage du cyclone intense Batsiraï au large de nos côtes, les jeudi 3 et vendredi 4 février 2022, une importante réunion de travail s’est tenue ce jour entre le SIDELEC Réunion et le Directeur d’EDF SEI Paris, Gilles Gallean, accompagné du Directeur d’EDF Réunion, Olivier Meyrueis. Le but : faire un premier bilan « post Batsiraï » de la situation générale du réseau électrique.


À ce jour, plus de 99 % des foyers impactés par les coupures d’électricité ont pu être réalimentés. Les équipes d’EDF en lien avec le SIDELEC font le maximum pour que la population retrouve une situation normale.

De ce premier bilan, il en ressort également que les principaux dégâts se situent sur les lignes HTA et BT. En effet, sur la totalité des 9 896 km de réseau, 4 747 km sont situés en aérien dont 3 725 km de réseau BT et 1 022 km de réseau HTA.

C’est pourquoi, le SIDELEC Réunion plaide pour la mise en place d’un Grand Plan d’Enfouissement du réseau de distribution électrique, notamment pour les lignes HTA.

Ce programme global de travaux, à évaluer et à hiérarchiser, permettra de garantir la sécurité, la stabilité, la fiabilité, l’égalité d’accès ainsi que la qualité de l’alimentation et de service, partout, tout le temps et pour tous.

Dans le même temps, le SIDELEC Réunion estime nécessaire de créer un Service d’Intérêt Public de l’Environnement à l’échelle de La Réunion. L’objectif est de procéder à un entretien programmé des espaces verts permettant, entre autres, de réaliser un élagage préventif des arbres touchant les réseaux Basse Tension.

Le grand service à l’environnement aura également pour vocation de participer à l’embellissement, à la protection de nos espaces sensibles, à la mise en valeur de notre biodiversité, permettant ainsi un développement durable.

Les enjeux sont multiples : tourisme, agro foresterie, agro écologie, sauvegarde de nos Pitons, Cirques et Remparts, patrimoine mondial de l’Unesco.

Enfin, comme Gamède, Fakir ou Dumazile, le cyclone intense Batsiraï nous commande de redoubler d’efforts collectivement contre le ravage du réchauffement climatique, qui a pour conséquences des évènements extrêmes. Nous avons le devoir d’anticipation pour protéger les biens et les personnes sur un territoire fragile comme La Réunion. « Si nous occup’ pas du climat, le climat va occup’ de nous ! »

Maurice Gironcel,
Président du SIDELEC Réunion


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus