Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Médias

Affaire « France 24-RFI » au Niger : Paris doit mettre fin à l’interdiction de RT News et de Sputnik dans la République

La liberté de la presse ce n’est pas seulement en Afrique, c’est aussi en Europe

samedi 5 août 2023, par Manuel Marchal


Après avoir interdit RT News et Sputnik, Paris demande la levée de la suspension de la diffusion de France 24 et RFI au Niger. Pour arriver à ses fins, le gouvernement doit montrer qu’il est attaché à la liberté de la presse pas uniquement au Niger ou dans un autre pays africain. Il peut décider de mettre fin à l’interdiction de diffusion de RT News et de Sputnik dans la République. Ceci permettra à Paris d’être crédible dans sa demande au sujet de la diffusion au Niger de deux de ses médias : France 24 et RFI.


Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères daté du 4 août, le gouvernement affirme que « la France condamne très fermement la suspension de la diffusion de France 24 et de RFI au Niger ».
« La France réaffirme son engagement constant et déterminé en faveur de la liberté de la presse, de la liberté d’expression et de la protection des journalistes et de tous ceux dont l’expression concourt à une information libre et plurielle et au débat public, partout dans le monde », poursuit le communiqué.
Ce communiqué montre donc que le gouvernement défend la liberté de la presse en Afrique ou ailleurs, mais pas en Europe.
En effet, le 2 mars 2022, les chefs d’État de l’Union européenne ont décidé de suspendre la diffusion de RT News et de Sputnik, deux médias accusés par les dirigeants occidentaux de pratiquer la désinformation. Aussitôt Paris a exécuté la décision alors que ces deux médias sont loin d’être une menace pour la sécurité nationale ou un trouble à l’ordre public.

France 24 et RFI sont des médias d’État, comme RT News et Sputnik

RT News et Sputnik sont les équivalents de France 24 et de RFI. France 24 et RFI sont des médias de l’État français, et ils sont des outils de propagande à l’étranger du gouvernement français.
Le principal tort de RT News et Sputnik n’était pas d’être des médias de l’État russe. Ils montraient l’autre côté de la guerre : bombardements de civils par l’armée ukrainienne, découverte de camps de torture de groupes d’extrême droite alliés à Kiev, la difficile vie quotidienne dans le Donbass… autant d’images qui allaient à l’encontre de la propagande des gouvernements occidentaux… diffusée par France 24 et RFI notamment.

Pas de liberté de la presse à géométrie variable

Pour arriver à ses fins, le gouvernement doit montrer qu’il est attaché à la liberté de la presse, pas uniquement au Niger ou dans un autre pays africain. Il peut décider de mettre fin à l’interdiction de diffusion de RT News et de Sputnik dans la République. Ceci permettra à Paris d’être crédible dans sa demande au sujet de la diffusion au Niger de deux de ses médias : France 24 et RFI.

M.M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus