Les repreneurs ont jusqu’au 29 février pour se manifester

Sursis de trois mois pour « le Quotidien »

14 décembre 2023, par Manuel Marchal

L’aide de 600 000 euros de la Région Réunion donne trois mois de trésorerie au « Quotidien ». Cette initiative de la puissance publique a sans doute fortement contribué au prolongement de trois mois de la période d’observation, jusqu’au 27 mars 2024 et le maintien de l’activité jusqu’au 4 avril. Les offres de reprise devront être déposées d’ici le 29 février. C’est un ouf de soulagement pour les 52 salariés.

Le Tribunal de commerce de Saint-Denis a décidé à l’audience d’hier de prolonger de trois mois la période d’observation concernant « le Quotidien ». Le média reste donc en liquidation judiciaire avec maintien d’activité jusqu’au 4 avril. La période d’observation durera jusqu’au 27 mars. Les repreneurs ont jusqu’au 29 février pour se manifester.
Les salariés étaient présents hier et une manifestation de soutien a eu lieu devant le tribunal.

La Région Réunion a accordé le 30 novembre une aide de 600 000 euros au « Quotidien ». Cela correspond à trois mois de fonctionnement du média. Ce soutien a sans doute pesé lourd dans la décision des juges du Tribunal de commerce.

C’est donc un ouf de soulagement pour les salariés. La mobilisation a permis d’obtenir un sursis. L’espoir est que dans ce délai, une société puisse présenter une offre de reprise acceptée par l’administrateur judiciaire du « Quotidien ».

Ainsi « le Quotidien » pourra continuer à participer au pluralisme de la presse, aux côtés des médias en ligne, radio, TV et papier qui la font vivre à La Réunion.

M.M.

A la Une de l’actuLiberté de la presse

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?