Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Océan Indien

« Plus que jamais les Comores présentent des arguments » montrant leur capacité à organiser les JIOI 2027

Protestation du Comité olympique comorien après les propos du président des Seychelles

jeudi 28 septembre 2023


Le Comité olympique et sportif des Îles Comores (COSIC) proteste après les propos du président des Seychelles mettant en doute la capacité de nos voisins à organiser cet événement. Un courrier dans ce sens a été adressé par le président du COSIC au président du Comité international des Jeux, CIJ, qui a attribué aux Comores les JIOI 2027.


Ibrahim Mze Mohamed, président du Comité olympique et sportif des Îles Comores (COSIC) a adressé ce 24 septembre un courrier à Antonion Gopal, président du Comité international des Jeux des îles de l’océan Indien (CIJ).
Rappelons que le CIJ a attribué aux Comores l’organisation des prochains JIOI en 2027. Ce courrier dénonce le propos tenus par le président de la République des Seychelles. En voici le contenu :

« Monsieur le Président,
À la clôture de la 11e édition des Jeux des Îles de l’océan Indien, les Comores ont récupéré le drapeau des Jeux, avec la ferme détermination d’abriter pour la première fois de leur Histoire, les Jeux des Îles de l’océan Indien.
Aussitôt de retour aux Comores le ministre des Sports de notre pays a présenté le dossier en Conseil des Ministres et le Gouvernement comorien s’est approprié le projet d’une manière claire et sans faille.
Toutes les fédérations nationales se sont rangées aux côtés du Comité National Olympique, pour créer une dynamique commune dans une mobilisation générale, en préparation de la première visite du CIJ.
Quelle fût notre désagréable surprise de voir une sortie médiatique inamicale et maladroite du président de la République des Seychelles sur les capacités des Comores à organiser les Jeux de 2027.
Je viens ici au nom du Mouvement Olympique comorien protester avec la plus grande vigueur de cette sortie médiatique qui met à mal l’esprit de solidarité, de soutien mutuel et de fraternité sensé animé le cœur des peuples indien-océaniques. Plus que jamais les Comores présentent des arguments qui peuvent constituer des signaux forts de la capacité à organiser un événement sportif de cette envergure, comme nous l’avons présenté dans notre projet de candidature.
Aussi, nous restons confiants sur les positions du CIJ qui ne doivent subir aucune influence contraire aux grandes valeurs cardinales de l’olympisme, principales locomotives de la Charte des Jeux des Îles de l’océan Indien.
Comptant sur votre clairvoyance, je vous prie Monsieur le Président, de croire à l’assurance des salutations sportives les meilleures. »

Souhaitons que les propos maladroits du président des Seychelles soit la seule et dernière prise de position officielle mettant en doute la capacité des Comores à organiser les JIOI 2027.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus