Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique > Actualités politiques

Assemblée générale de la Section PCR de Sainte-Suzanne sous le mot d’ordre « Se rassembler pour l’avenir »

Près de 800 militants et les partis de la Plate-forme ont assuré le succès du rassemblement

mercredi 28 février 2024, par Manuel Marchal


Avec près de 800 participants, l’assemblée générale de la Section PCR de Sainte-Suzanne fut un grand succès. Elle était placée sous le mot d’ordre « Se rassembler pour l’avenir ». La Section avait invité les autres partis de la plate-forme des sénatoriales : majorité municipale de Cilaos, PS, EELV, Ansanm, Banian.
« Nous sommes dans la bonne direction, pour aller encore plus loin, pour arracher d’autres victoires et pour donner un avenir plus durable à la Réunion », a indiqué Maurice Gironcel.
La motion de la Section PCR de Sainte-Suzanne adoptée lors de ce rassemblement appelle à poursuivre le travail avec les autres organisations de la plate-forme. Elle annonce également « une campagne active pour que la liste de large rassemblement conduite par le PCF puisse avoir suffisamment de voix pour entrer à nouveau au Parlement Européen ».


La Section PCR de Sainte-Suzanne a tenu son assemblée générale samedi 24 février en présence d’Elie Hoarau, président du PCR, et de représentants d’autres sections communistes. Cette réunion a été élargie à des invités venus d’autres partis politiques : ceux de la plate-forme des sénatoriales qui permit l’élection d’Audrey Bélim, c’est-à-dire majorité municipale de Cilaos, PS, EELV, Ansanm, Banian. Ils étaient représentés respectivement par Jacques Técher, Éricka Bareigts, Jean Pierre Marchaud, Olivier Hoarau et Patrick Selly. La sénatrice Audrey Bélim était également présente.
Président de la séance, René Sotaca accueillit les participants. Il souhaita la bienvenue aux militants, aux invités de la plate-forme. Il rappela également que les Européennes du 9 juin se profilent. « Ce rassemblement c’est aussi une occasion, pour les camarades de la section, de définir notre feuille de route, pour les semaines et mois à venir », a indiqué le conseiller départemental.

« Respect des militants et des partenaires »

Maurice Gironcel.

Maurice Gironcel souligna que « Nous avons fait le choix politique de placer, notre rentrée, sous le mot d’ordre « Se rassembler pour l’avenir ». Le maire de Sainte-Suzanne salua la forte mobilisation. Il évoqua aussi le succès des sénatoriales du 24 septembre dernier grâce à l’union. « Nous sommes dans la bonne direction, pour aller encore plus loin, pour arracher d’autres victoires et pour donner un avenir plus durable à la Réunion », précisa-t-il, « cette ligne politique fondée sur le respect des militants et des partenaires, sur le respect de la parole donnée, sur la volonté de donner un nouvel avenir à notre population et à notre pays par l’émancipation nous anime, dans nos combats politiques ».
Maurice Gironcel rappela les urgences « sociales, économiques, sanitaires, énergétiques, écologiques et climatiques ». La proposition est de construire un « projet global », notamment pour y répondre, « avec les forces vives ». « Cette proposition n’est pas nouvelle, mais elle prend encore plus de sens au moment où se profilent les élections européennes, le 9 juin prochain et une révision constitutionnelle prévue, courant de cette année », poursuivit-il, « nous devons pouvoir maîtriser notre destin, dans la République. L’application mécanique des normes, lois et règlements, imaginés à 10 000 km, étouffent les initiative locales, découragent les porteurs de projets ».

« Nouvelle page de notre histoire »

« Aux Réunionnaises et aux Réunionnais, l’histoire nous invite à écrire une nouvelle page de notre histoire » ajouta Maurice Gironcel, « soyons dignes de nos prédécesseurs qui, par leur combat, ont aboli le statut colonial des quatre vieilles colonies : La Martinique, la Guyane, la Guadeloupe et la Réunion. Par leur combat, Raymond Vergès, Léon de Lépervanche, Aimé Césaire, Léopold Bissol, Gaston Monnerville ont ouvert l’ère de l’égalité ».

Elie Hoarau.
Audrey Bélim.
Olivier Hoarau.

Elie Hoarau, président du PCR, fut ensuite le premier dirigeant des partis de la Plate-forme à s’exprimer. Il fut suivi par la sénatrice Audrey Bélim, Jacques Técher, Olivier Hoarau, Patrice Selly et Ericka Bareigts.
Ces prises de paroles furent suivies de l’adoption d’une motion de la Section PCR de Sainte-Suzanne.

Jean-Pierre Marchaud.
Ericka Bareigts.

Lue par Leïla Chane-Bon, la motion indique notamment que :
- « le travail en commun engagé depuis les élections sénatoriales de 2023 avec les membres de la plateforme, présents ce jour, doit se poursuivre et doit nous porter pour les futures échéances avec un projet co-construit et un partage des responsabilités ».
- « La section PCR de Sainte-Suzanne s’engage à participer pleinement à l’élection européenne du 9 juin 2024 aux côtés du Parti Communiste Français. Nous mènerons une campagne active pour que la liste de large rassemblement conduite par le PCF puisse avoir suffisamment de voix pour entrer à nouveau au Parlement Européen ».
- « La section PCR de Sainte-Suzanne se mobilisera également aux côtés des organisations syndicales, les associations, les agriculteurs et les acteurs économiques qui luttent pour de meilleures conditions de vie ».

En avant vers la Marche pour le climat et la biodiversité

Maurice Gironcel conclut l’assemblée générale. Il remercia les militants et les invités. « Ce « Rassemblement populaire » de la section communiste de Sainte-Suzanne, en appellera d’autres. Dès la semaine prochaine, nous allons nous réunir, pour nous organiser et continuer le travail engagé, pour notre commune et La Réunion », souligna-t-il avant de rappeler l’organisation le mois prochain d’un événement annuel rendant hommage à Paul Vergès à l’occasion de l’anniversaire de sa naissance : « On aura donc à nouveau l’occasion de se rassembler, pour l’avenir, le dimanche 10 mars au Bocage, pour la grande marche réunionnaise du climat et de la biodiversité, en hommage à Paul Vergès et aux côtés de notre parrain, Danyel Waro ».

M.M.

Portfolio


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus