Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique > Actualités politiques

La Plate-forme doit être reçue par le président de la Cour des comptes

Rassemblement sur l’essentiel

mercredi 27 mars 2024, par Manuel Marchal


Pierre Moscovici, premier président de la Cour des comptes, sera en visite à La Réunion les 28 et 29 mars. Il rencontrera les représentants de la Plate-forme qui se mobilisent pour que l’État prenne en compte les revendications réunionnaises.


Le premier président de la Cour des comptes arrivera demain 28 mars à La Réunion pour une visite de 2 jours. Demain après-midi, Pierre Moscovici tiendra une conférence intitulée « Quelles réponses de l’action publique face aux crises ». Vendredi matin, il participera à l’audience solennelle de la Chambre régionale des Comptes.
La Cour des comptes a récemment publié deux rapports liés à la vie chère à La Réunion. Le premier portait sur la sur-rémunération, le second sur l’octroi de mer.
Le gouvernement ne fait pas mystère d’une politique d’austérité. Il a récemment annoncé 10 milliards d’euros de dépenses en moins. La sur-rémunération et l’octroi de mer représentent plusieurs centaines de millions d’euros par an.
Tout changement brutal non concerté pourra avoir d’importantes répercussions sur une économie déjà très fragile, avec de forts taux de chômage et de pauvreté.

Conférence territoriale élargie

Depuis la campagne des sénatoriales, plusieurs organisations politiques se sont entendues autour d’une Plate-forme : PCR, PS, Ansanmb, Banian, EELV et Majorité municipale de Cilaos. Cette plate-forme a obtenu l’élection d’Audrey Bélim aux Sénatoriales, elle a donc un parlementaire au Sénat. Elle s’est récemment élargie à Demain La Réunion.
Ces dernières semaines, l’approche des élections européennes a montré des choix différents au sein des composantes de la Plate-forme. Cela s’explique par des positionnements spécifiques à ce type d’élection, en circonscription unique.
Mais avec la venue du premier président de la Cour des comptes, la Plate-forme va de nouveau parler d’une même voix. Elle a obtenu un rendez-vous auprès de Pierre Moscovici, et va lui présenter des revendications communes.
Outre des dossiers urgents comme l’octroi de mer ou les prix, il sera question du projet réunionnais. La Plate-forme plaide en effet pour la tenue d’une Conférence territoriale de l’action publique élargie aux forces vives, instance d’élaboration de ce projet.

M.M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus