Dimanche 7 juillet : 2e tour des élections législatives

Le PCR appelle à voter massivement pour Philippe Naillet, Karine Lebon, Alexis Chaussalet, Emmeline K’Bidy, Jean-Hugues Ratenon, Frédéric Maillot et Perceval Gaillard

1er juillet, par Parti Communiste Réunionnais

Le Parti communiste réunionnais appelle à soutenir massivement les candidats Philippe Naillet, Karine Lebon, Alexis Chaussalet, Emmeline K’Bidy, Jean-Hugues Ratenon, Frédéric Maillot et Perceval Gaillard pour le second tour des élections législatives, le 7 juillet prochain.

Les résultats du premier tour à La Réunion ont souligné l’ampleur de la crise dans un pays socialement « hors normes ».
Face à la gravité de la situation, le PCR appelle à voter massivement pour les candidats suivants :
- 1ère circonscription : Philippe Naillet
- 2e circonscription : Karine Lebon
- 3e circonscription : Alexis Chaussalet
- 4e circonscription : Emmeline K’Bidy
- 5e circonscription : Jean-Hugues Ratenon
- 6e circonscription : Frédéric Maillot
- 7e circonscription : Perceval Gaillard.

A la Une de l’actuParti communiste réunionnais PCRLégislatives 2024

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?

Messages

  • Bravo pour ces brillants résultats des candidats du front populaire .Je pense qu’ils sont bien placés pour être élus dimanche prochain . Mais il faut quand même tenir compte du fait que environ 50% des électeurs inscrits ne sont pas allés voter et qu’ils peuvent se mobiliser pour soutenir les candidats du rassemblement national qui seront en face d’eux dans toutes les circonscriptions à la Réunion .
    Les électeurs qui ne votent pas au premier tour sont plutôt légitimistes et se rangent du coté ou pousse le vent . Or le vent est plutôt favorable au Rassemblement national qui se présente comme le grand gagnant de ce premier tour avec plus de 34% des suffrages exprimés et déjà 37 candidats élus dès le premier tour . Si bien que malgré une forte avance du front populaire à la Réunion, il lui sera difficile de faire élire tous ces candidats dimanche prochain s’il ne mobilisent pas la majorité des abstentionnistes qui vont certainement aller voter au second tour .
    Je ne suis pas madame soleil , mais je pense que la défaite du camp du président de la république va jouer plus en faveur du rassemblement national que en faveur du front populaire , aussi bien en France métropolitaine que à l’île de la Réunion . Mon pronostic pour dimanche serait la réélection de Kerbidi, de Ratenon ,de Maillot de Lebon et de Perceval , mais les deux autres candidats du front populaires auront beaucoup de mal à l’emporter .
    Ce résultat ne serait pas forcément une mauvaise chose pour les réunionnais, car si Le Rassemblement national l ’emporte au plan national , nous auront besoin d’avoir au moins un ou deux élus pour nous représenter auprès de ceux qui nous gouverneront .
    Si près de la moitié des électeurs de notre île n’ont aucun représentants à l’assemblée nationale ce ne serait pas une bonne chose . Peut être qu’il faudrait modifier les conditions de l’élection législatives et prévoir l’attribution d’une partie des sièges , peut être un tiers à la proportionnelle , pour permettre une représentation correcte de tous les citoyens . . Cela viendra peut être, mais pour l’instant pour que tous les réunionnais puissent être entendus dans les instances nationales il serait bon que ceux qui ne voteront pas pour le front populaire puissent avoir au moins un ou deux élus

  • Pour compléter mon intervention j’ajouterai que le Rassemblement national peut gagner les élections législatives sur le plan national dimanche prochain avec une majorité absolue , vu le nombre de triangulaires possibles sur le plan National dans lesquels il rassemble le plus grand nombre d’électeurs malgré les consignes de désistement qui sont donnés aux candidats du front populaire et du camp présidentiel arrivés en troisième position . Car si ces consignes de désistement seront suivies par les candidats concernés , qui vont se retirer pour permettre la victoire de leur coalition , elles ne seront pas forcément suivies par leurs électeurs qui pourraient refuser d’aller voter pour un candidat qui les aurait méprisé pendant des années , ou porter leur voix sur le candidat RN . Les chefs de parti donnent des consignes ,mais l’électeur reste souverain et il obéit ou pas .
    Et si le RN arrive au pouvoir malgré les consignes de désistement , il n’est pas certain qu’il accepte le statut des populations ultramarines dans la république française tel qu’il est défini actuellement . Ceux qui souhaitent obtenir plus d’autonomie et notamment la possibilité de traiter d’égal à égal avec les pays voisin sans avoir l’aval de la République, bref d’accéder à plus d’indépendance politique économique et sociale pour gérer nos spécificités pourraient voir leur veux exaucés plus facilement avec le RN qu’avec ceux qui ont été au pouvoir jusqu’ici . Dans ce cas , n’ avons nous pas vraiment intérêt à ce que la RN arrive au pouvoir et en tout cas à faire élire au moins un ou deux de ses candidats là ou c’est possible.
    La politique a peut être des raisons que la raison ne connaît pas .