Conférence d’Elie Hoarau « L’ère de la responsabilité, La Réunion à l’heure du choix »

« Nous recentrer sur l’essentiel »

13 mai, par Julie Pontalba

Dimanche 12 mai, à la Rivière des Galets, Elie Hoarau président du Parti Communiste Réunionnais, tenait une conférence en lien avec son dernier livre : « L’ère de la responsabilité, La Réunion à l’heure du choix ».

Elie Hoarau a tout de suite donné le ton : « cessons de nous retourner dans tous les sens et recentrons-nous sur l’essentiel ! ». En effet, depuis quelques semaines, le gouvernement français a dépêché sur notre île 2 missionnaires pour travailler sur un projet de changement de statut. Dès cette annonce les esprits se sont enflammés, réveillant le vieux débat sur l’autonomie durant la guerre froide. Cela a créé la polémique et la division au sein de notre société. La méthode du « diviser pour mieux régner » est suffisamment connue pour que nous nous en méfions. Nos besoins sont trop importants pour qu’on se laisse entraîner dans ces diversions.

Quels sont ces problèmes de fond qui concernent notre pays ?

Le logement d’abord. Nous avons dépassé les 42 000 demandes de logements. Pour répondre à ces exigences dans les 5 prochaines années, il faudrait fournir au moins 10 000 logements par an. Or, en 2023 seulement 1000 unités ont été livrées ! Derrière ces demandes de logement se cachent des familles en souffrance. Un même toit abrite parfois 3 ou 4 générations, engendrant toutes sortes de difficulté. Il existe désormais des familles, père, mère, enfants qui dorment dehors faute de logement.

Le chômage est le 2e grave problème et depuis de longue date. Il n’a jamais diminué malgré les tentatives de manipulation des chiffres. De là naissent des situations de grande pauvreté, de souffrance et même de violence. Il est urgent de s’attaquer aux causes qui engendrent une telle proportion de chômage, ici. Ensemble, nous pouvons y arriver.

Par ailleurs nous vivons une crise économique sans précédent. La balance commerciale est en total déséquilibre avec à peine 5 % d’exportation. A l’inverse, nous importons la quasi-totalité de ce que nous consommons, mais cela n’a pas toujours été le cas ! Elie Hoarau a connu la période de la 2e guerre mondiale, il était enfant et il se rappelle très bien que l’ensemble de la population se nourrissait avec les denrées cultivées sur place : fruit à pain, maïs, patate, manioc,… Ces plantes ont des qualités nutritives équivalentes au blé, elles poussent facilement ici et nous gagnerons à les réhabiliter. La Réunion est une terre « d’abondance » où tout pousse, même le riz et avec un projet réfléchi nous pourrons approcher de l’autosuffisance alimentaire.

Enfin, La Réunion, comme l’ensemble des pays de la planète, doit faire face à la crise écologique marquée par les effets du changement climatique. C’est un défi considérable à relever et nous devons le faire ensemble ; chacun devra apporter sa contribution. La Réunion apportera la sienne, mais il est bon de rappeler qu’à l’époque où la Région Réunion était dirigée par Paul Vergès et les communistes, notre pays était sur la voie de l’autonomie énergétique, il était en avance dans le domaine des sources de production « énergie propre et renouvelable ». Tout a été torpillé.

Qu’attendre de la France ?

Actuellement, plus de 80 % de nos échanges se font avec la France et l’Europe, situées à 11 heures de vol. La France injecte de l’argent dans notre économie, de différentes manières, mais cet argent repart en grande partie dans les poches des capitalistes français, c’est une « économie de comptoir ». En ce sens, nous sommes toujours dans un système colonial où notre territoire existe pour servir les intérêts des capitalistes extérieurs. Nous ne pouvons pas en attendre plus de Paris ; c’est à nous de trouver les solutions à nos problèmes, de fixer les objectifs et buts à atteindre.
Prenons pour preuve toutes ces mesures qui ont déjà été proposées sans rien changer au fond, les dernières en date sont les 72 mesures du CIOM.

Aux Réunionnais de prendre leur responsabilité.

Il est essentiel que ce soit les réunionnais eux-mêmes qui œuvrent à trouver ensemble, des solutions aux problèmes de notre pays. Elie Hoarau l’a écrit dans son livre, il le répète avec pédagogie, « élaborons un projet global de développement pour notre pays ».
Ce projet devra être partagé, consensuel et répondre aux exigences d’ici ainsi qu’à ceux du monde comme celui de la crise écologique.
La loi NOTRé, permet à toutes les Régions françaises de réunir ce qui s’appelle la « conférence territoriale », pour harmoniser les politiques publiques. Cette conférence se réunit à l’initiative de la présidence de la Région ou de la préfecture (l’État). Nous pouvons utiliser ce support, élargi aux forces vives (associations, partis politiques,…), pour élaborer un projet réunionnais. Mayotte ainsi que la Guyane l’ont déjà fait ! Les Mahorais ont élaboré et présenté au gouvernement un programme avec 120 propositions.
A La Réunion, beaucoup de personnalités ou de groupements se sont d’ores et déjà exprimés en faveur d’une telle proposition, il faut continuer d’en parler autour de nous pour l’amplifier et la voir se réaliser.

Ce projet demandera certainement une évolution de notre système de gouvernance et ce sera alors le moment d’en parler sereinement. En attendant ne nous divisons pas, la situation est grave et demande, au contraire, le rassemblement de toutes les forces vives de notre péï.

Propos recueillis par
Julie Pontalba, pour Témoignages

« Ouvrons l’ERE DE LA RESPONSABILITÉ. Bâtissons ensemble un projet de développement pour l’avenir du pays. La Conférence Territoriale est l’instance officielle la mieux adaptée pour ce travail collectif. Il y va de l’avenir de notre jeunesse aujourd’hui en désespérance. La décevoir serait fuir nos responsabilités. Il faut s’émanciper, en obtenir les moyens, comme nous l’avons toujours réclamé. »
Elie Hoarau, extrait du livre « L’ère de la responsabilité, La Réunion à l’heure du choix ».
A la Une de l’actuParti communiste réunionnais PCRImpasse du modèleElie Hoarau

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?