Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique > Actualités politiques

Orientation Budgétaire 2024 de l’Etang-Salé : « La jeunesse n’excuse pas l’amateurisme »

Communiqué de Gilles Leperlier, conseiller municipal de l’opposition

mercredi 20 mars 2024


Gilles Leperlier constate une hausse importante de l’endettement de la commune, tandis que les dépenses réelles de fonctionnement sont passées de 19,9 millions en 2021 à 23,7 millions d’euros pour 2024.


Après avoir alerté la Majorité Municipale lors du conseil municipal du 4 mars 2024 que le rapport d’Orientation Budgétaire ne respectait pas les aspects réglementaires et légaux, un conseil municipal est convoqué pour ce mercredi 20 mars 2024 avec à l’ordre du jour un nouveau rapport d’Orientation budgétaire.
Cette situation aurait pu être évitée si dès le départ, comme je l’ai proposé en séance, la majorité municipale aurait accepté d’intégrer les éléments manquants, notamment sur les investissements.
Même si dans l’intérêt de la population, mieux vaut tard que jamais, cette situation démontre malgré tout une certaine forme d’amateurisme à ce niveau de responsabilité.
Cette nouvelle erreur et le manque de considération de la majorité municipale sur le ROB auraient pu mettre en danger la régularité du budget de la commune pour l’année 2024. La jeunesse n’excuse pas l’amateurisme.

La commune s’endette

Concernant l’encours de la dette, la commune de l’Etang-Salé avait contracté un seul prêt en 2016 pour un montant de 800 000 euros.
Dans les nouvelles orientations budgétaires, on constate que 2 ans après la prise de fonction du nouveau Maire et de sa majorité, la commune de l’Etang-Salé va s’endetter avec un prêt de 6,2 millions d’euros pour 2024. De plus, le total des dépenses réelles de fonctionnement passe de 19,9 millions en 2021 à 23,7 millions d’euros pour 2024.
Malgré les engagements, le Maire et sa majorité nous rappellent leur incapacité à maîtriser les dépenses de fonctionnement et à mobiliser des co-financements sur les investissements. Le Maire et les élus de sa majorité font le choix de faire peser sur les habitants de l’Etang-Salé le poids de la dette et de réelles menaces pèsent sur l’évolution de la fiscalité.

Gilles Leperlier
Conseiller municipal d’opposition de l’Etang-Salé


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus