Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique > Actualités politiques

Sigrid Gérardin au meeting « Paul Vergès, fondateur du PCR et premier Réunionnais élu député au Parlement européen »

Élections européennes : la première femme de la liste « la Gauche unie pour le monde du travail » à La Réunion les 18 et 19 mai

mercredi 15 mai 2024


Sigrid Gérardin est colistière d’Ary Yée Chong Tchi Kan, candidat du PCR aux élections européennes, sur la liste « la Gauche unie pour le monde du travail ». Elle participera samedi au meeting organisé par le PCR sur la place Paul-Vergès à Saint-Denis le jour du 65e anniversaire du PCR. Le thème de l’événement est « Paul Vergès, fondateur du PCR et premier Réunionnais élu député au Parlement européen ».


Samedi 18 mai 2024 à 17 heures à l’Espace Paul Vergès à Saint Denis, c’est le 65e anniversaire de la fondation du Parti Communiste Réunionnais.
L’événement aura pour thème : « Paul Vergès, fondateur du PCR et premier Réunionnais élu député au Parlement européen ». Elie Hoarau sera le grand témoin. La touche électorale sera rehaussée par la participation de Sigrid Gerardin, envoyée spéciale de Léon Deffontaines. Elle est la première femme de la liste, syndiquée. Elle a des chances de figurer parmi les élues. Enfin, puisque l’Espace Paul Vergès existe, il appartient à nous, communistes, de le faire vivre.

Sigrid Gérardin dans une manifestation aux côtés de Léon Deffontaines.
Sigrid Gérardin dans une manifestation aux côtés de Léon Deffontaines.

Voici la présentation de Sigrid Géradin dans un tract de campagne de la « Gauche unie pour le monde du travail ».

« Habitante du 20e arrondissement à Paris, féministe, prof dans un lycée professionnel et responsable syndicale, je m’engage comme candidate aux élections européennes, car je suis convaincue que l’Europe peut être un véritable outil de transformation sociale. Cet engagement, je le porte sur la liste menée par Léon Deffontaines.
Pour transformer cette Europe libérale que nous connaissons en une Europe de justice sociale, nous devons élire des parlementaires de combats et de propositions, qui subissent comme nous la dégradation des services publics, les difficultés des fins de mois, l’inaction sociale et climatique.
Je suis issue du monde du travail et de l’éducation, je souhaite porter la parole de celles et ceux qui sont méprisés par des politiques qui se soucient trop peu de l’intérêt général.
Les luttes que je mène avec détermination ici pour l’école, pour le monde du travail, pour les droits des femmes, je les mènerai à Bruxelles. Vous pouvez compter sur mon engagement. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus