Hausse de 5 % par rapport à 2023

Conseil départemental : budget de 1,327 milliard d’euros pour 2024

14 décembre 2023

Réuni en séance plénière le mercredi 13 décembre, le Conseil départemental de La Réunion a adopté un budget primitif de 1,327 milliards d’euros pour 2024, en progression de + 5 % par rapport à 2023, malgré un cadre financier contraint. Ce budget signe également, fonctionnement et investissement confondu, un accroissement du volume d’intervention de la Collectivité de presque 250 millions euros depuis 2020 et la recentralisation du RSA.

« L’année 2024 s’annonce particulièrement offensive, expliquait ainsi le Président Cyrille Melchior. Ce budget primitif illustre la détermination et tout le volontarisme dont le Département fait preuve pour continuer à accompagner le territoire et la population réunionnaise. »
En matière d’investissement, le Conseil départemental va maintenir un haut niveau d’action, à hauteur de 207 millions d’euros, en progression de 7 % par rapport à l’an dernier. Ce niveau d’investissement permettra de garantir une intervention volontariste de la Collectivité dans tous ses champs de compétence : les collèges, les routes, l’habitat, le tourisme vert et l’agrotourisme, la valorisation et la préservation de la biodiversité, la transition écologique et solidaire, le plan 1 million d’arbres et, bien sûr, le développement des infrastructures hydrauliques et le développement agricole en vue de tendre vers l’autonomie alimentaire de notre île.

Cyrille Melchior a ainsi détaillé certaines des actions programmées en 2024, articulées autour des 10 axes du plan de mandature 2021-2028. Comme le renforcement de l’offre d’hébergement pour les personnes âgées et en situation de handicap ; l’accroissement des capacités d’accueil des enfants qui font l’objet d’une mesure de protection ; la lutte contre les violences intrafamiliales ; la poursuite des politiques d’amélioration de l’habitat ou la mise en œuvre du projet de transformation de Musée de Villèle en Musée de l’habitation et de l’esclavage.

La séance plénière du mercredi 13 décembre a également été l’occasion d’examiner le rapport sur le développement durable en 2023, le rapport de situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, et de lancer la seconde édition du Budget d’initiative citoyenne (BIC). La première édition avait connu une participation très importante, qui a conforté la volonté du Département de poursuivre cette démarche de démocratie participative.

En début de séance, une motion de soutien à la presse locale a été adoptée à l’unanimité des conseillers généraux. Cyrille Melchior a aussi présenté à l’assemblée le nouveau Président du Conseil départemental des Jeunes, Mathis Grondin.

Le budget 2024 en chiffres

1,327 milliards d’euros (1,076 milliards pour le fonctionnement, 251 millions d’euros d’investissement) dont les principales enveloppes sont :

Soutien à l’autonomie à tous les âges de la vie : 393 millions d’euros
Insertion, emploi, logement et coopération : 84,9 millions d’euros
Protection de l’enfance et de la famille : 158 millions d’euros
Promotion de la culture et des sports : 10 millions d’euros
Epanouissement de la jeunesse : 66,1 millions d’euros
Développement de l’agriculture et de l’eau : 54,6 millions d’euros
Routes et aménagement de l’espace public : 62,7 millions d’euros
Environnement, tourisme et aménagement des hauts : 26 millions d’euros

A la Une de l’actu

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?