Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Actualités politiques

Continuité territoriale : Didier Robert fait payer la Région à la place de l’Etat

Régionales : Didier Robert mise sur l’ignorance

vendredi 25 juin 2021, par Manuel Marchal


Le débat autour de l’aide au voyage abusivement dénommée continuité territoriale est révélatrice de la culture de l’ignorance entretenue par Didier Robert, président de Région sortant candidat à sa réélection. Alors que la France paie la continuité territoriale aux Corses, Didier Robert a utilisé les fonds de la Région Réunion pour faire payer la continuité territoriale par la Région à la place de l’Etat. L’objectif est de se créer une clientèle électorale.


Il est un domaine où la Région Réunion n’a aucune compétence, c’est celui de la continuité territoriale. Quand en 2008 le gouvernement mit en place une aide au voyage, elle était bien inférieure à la continuité territoriale financée par ce même gouvernement au profit des Corses.

Quand Paris gela la continuité territoriale pour aider Didier Robert

Jusqu’en 2009, l’Etat versait une enveloppe de 7 millions d’euros à la Région Réunion qui devait établir des critères pour les bénéficiaires de cette aide. La Région dirigée par Paul Vergès avait alors choisi de réserver cette aide aux personnes qui ne paient pas l’impôt sur le revenu. Malgré la faiblesses de crédits de l’Etat, le dispositif était un succès, c’était une aide sociale à la mobilité.
Fin 2009, à quelques mois des régionales, le gouvernement a décidé de bloquer le versement de l’enveloppe à la Région. Le but était de mettre en difficulté l’Alliance pour donner du crédit à Didier Robert qui convoitait la place de président.

Comme par hasard, l’enveloppe de 7 millions d’euros a été débloquée par le gouvernement Fillon juste après l’arrivée de Didier Robert à la présidence de la Région. Il s’est alors aussitôt précipité pour signer une convention avec l’Etat, où la Région prenait à sa charge 50% de la somme que l’Etat devait dépenser pour les Réunionnais. Les critères ont été considérablement assouplis, afin de permettre à ceux qui ont largement les moyens de se payer un billet d’avion de voyager quasi-gratuitement avec l’aide de la Région.

Plusieurs dizaines de millions d’euros donnés aux compagnies aériennes

Pour se créer une clientèle électorale, Didier Robert a transformé la Région Réunion en agence de voyages : une des principales tâches de la collectivité est de distribuer des bons de réduction pour prendre l’avion pour aller en France.

Les compagnies aériennes desservant la France bénéficient donc d’une manne de plusieurs dizaines de millions d’euros par an, ce qui ne les encourage pas à baisser leurs prix, a d’ailleurs souligné la Chambre régionale des Comptes.

M.M.


Extrait de la présentation du dispositif par la Région Réunion.



Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus