Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Actualités politiques

Des élus guadeloupéens demandent un plafond du prix des billets d’avion pour les résidents

Pour un "Tarif Résident Outre-mer"

samedi 12 novembre 2022


Des parlementaires de Guadeloupe ont appelé les autorités parisiennes à un plafonnement du prix des billets d’avion dans les plus brefs délais sur l’ensemble des lignes entre les Outre-Mer et l’Hexagone.


Les députés Olivier Serva, Max Mathiasin, Elie Califer, et la sénatrice Victoire Jasmin ont exhorté les autorités à mettre en place un plafonnement du prix des billets d’avion sur l’ensemble des lignes aériennes entre l’Outre-Mer et l’Hexagone sur le même modèle que ce qu’a suggéré le président de la CTM (Collectivité Territoriale de la Martinique) pour les lignes Fort-de-France / Paris.

« En effet, la guerre entre l’Ukraine et la Russie a particulièrement impacté le marché du transport aérien, a fortiori, sur les lignes peu concurrentielles telles que celles qui desservent les territoires ultramarins. Les augmentations récentes fragilisent encore davantage le principe de la continuité territoriale déjà mis à mal avant la crise sanitaire et la guerre en Ukraine », ont indiqué les élus, cités par Karib’Info.

Ces derniers attestent que « cette situation n’est plus supportable pour les concitoyens ultramarins qui entretiennent des échanges réguliers pour des raisons professionnelles et familiales entre l’Hexagone et leur territoire d’origine ».

« C’est en ce sens que les parlementaires de Guadeloupe demandent la mise en place d’un dispositif de plafonnement du prix des billets d’avion en classe économique sur 6 mois à hauteur de 500 € pour l’ensemble des territoires d’Outre-Mer », concluent-ils.

De son côté, le député Elie Califer a interpellé dans une lettre adressée à Jean-François Carenco, lu mécontentement croissant des habitants. "Je ne cesse d’être alerté par des guadeloupéennes et guadeloupéens sur la hausse excessive du prix des billets d’avion. En un an, celle-ci s’élève à plus de 20% ce qui, vous le devinez, n’est pas sans conséquence sur le budget des familles qui souhaitent se retrouver et, au demeurant, sur l’économie touristique de notre île".

Elie Califer a demandé l’intégration dans le débat sur les prix des billets d’avion, d’une réflexion sur le "Tarif Résident Outre-mer", similaire au "Tarif Résident Corse", instauré à la demande de l’Office des Transports de la Corse depuis le 25 mars 2020, sur la bases de certains critères fiscaux.

Le député a rappelé qu’"avec un Antillais sur quatre et un Réunionnais sur sept qui vit en France hexagonale, on ne saurait imaginer plus longtemps que les ultramarins puissent échapper à un tel dispositif. Il permettrait aux plus précaires d’entre eux de ne pas renoncer à son droit à la famille".

L’élu attend un débat dans les plus brefs délais, arguant que son courrier s’intègre dans "le projet stratégique LADOM 2024". De plus, Elie Califer a indiqué sur les réseaux sociaux que "cette demande prend sens dans la mesure où le gouvernement a récemment demandé à la SNCF de travailler sur un bouclier tarifaire pour limiter la hausse des billets de train et protéger les plus modestes".


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus