Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Actualités politiques

L’augmentation des prix des denrées alimentaires touche aussi nos collectivités

Conséquence de la situation internationale

jeudi 14 avril 2022, par Julie Pontalba


Jeudi soir, au Conseil Municipal de Saint-Denis, l’élue déléguée à la restauration scolaire a lu un rapport inquiétant sur l’augmentation constante des prix des denrées ainsi que les conséquences sur le budget de la collectivité. Malgré cette situation, le principe de la cantine gratuite n’est pas remise en cause. Les augmentations ne seront pas non plus répercutées sur la facture finale des parents qui la paient.


Il fut rappelé que la commune de Saint Denis s’approvisionne à plus de 50 % localement, comme l’exige la loi EGALIM (Loi de 2018 issue des États généraux de l’alimentation lancés en 2017).

Puis, un débat s’est ouvert sur l’autonomie alimentaire comme solution pour sécuriser les besoins réunionnais. Les difficultés de la transition climatique, deux ans de crise sanitaire angoissante et un climat de guerre mondiale ont accéléré la prise de conscience de la nécessité d’une économie endogène.

Gilbert Annette, ancien maire, député et responsable du Parti Socialiste, a rappelé qu’il s’était opposé à la revendication d’Autonomie du PCR mais estime qu’il est nécessaire d’y réfléchir. Notre pays est enclavé et nous importons pour plus de 80 % de l’Europe !

Le PCR propose un cadre de légitimation des débats : une Conférence Territoriale Publique ouverte aux forces vives de la société. Il est urgent, de mettre tout le monde autour de la table, pour initier des solutions adaptées à notre situation. Nos mairies sont à la veille de distribuer des tickets de rationnement pour les produits essentiels : l’huile, le riz, la farine…

Julie Pontalba


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus