Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Actualités politiques

Le Département lance une nouvelle expérimentation : le budget participatif

Assemblée plénière du Département

jeudi 23 juin 2022


Les conseillers départementaux étaient réunis en assemblée plénière, le 22 juin, afin de d’adopter le rapport d’activité de l’an dernier. « La collectivité a su être présente dans un contexte extérieur difficile. On a limité l’impact de la crise sanitaire, sur le plan social et en soutenant l’économie avec une vision durable dans les politiques publiques » engagées, a introduit Cyrille Melchior, président du Département.


En bref, le Département a dépensé 1,1 milliards d’euros au cours de l’année 2021, qui a été une année marquée par la crise sanitaire. « Le plan de relance de l’activité économique et sociale voté en juillet 2020 a été poursuivi et a bénéficié à de nombreux réunionnais ou au territoire ».

Ainsi, « plus de 180 millions d’euros ont ainsi pu être consacré à l’investissement ce qui représente environ 15 % de la Commande publique à La Réunion et contribue au soutien de plus de 2000 emplois dans le BTP ».

Cyrille Melchior, président du Département, a mit en avant plusieurs programmes phares tels que le R+. Anciennement appelé « RSA+ », cette allocation d’insertion et de retour à l’emploi est née d’une expérimentation lancée en juillet 2020 pour allouer une aide sociale, similaire au RSA, à 5000 bénéficiaires. L’objectif du Département était alors de permettre aux personnes percevant le RSA de pouvoir reprendre une activité – ou en créer une – sans perdre leurs aides.

Voyant les effets positifs de cette expérimentation, le Département a construit un plan spécifique. Il s’agit désormais d’une aide attribuée aux personnes bénéficiant du RSA depuis plus de 6 mois qui souhaitent faire une formation rémunérée, ou créer une entreprise, ou les salariés ayant perdu une allocation suite à la reprise d’une activité en temps partiel.

Associer les citoyens à l’élaboration des stratégies écologique et solidaire du Département

Il a également été question d’une nouvelle expérimentation : le « budget participatif ». Le Département a dit tenir ainsi à s’engager auprès des citoyens pour favoriser la démocratie participative, à travers des actions citoyennes, réalisées par des citoyens et des associations.

Ainsi, il est prévu d’associer les citoyens à l’élaboration des stratégies écologique et solidaire du Département. Mais avant cela, une grande consultation citoyenne va être organisée sur les stratégies départementales, afin de récolter le plus d’opinions possibles sur les sujets à traiter en priorité.

Le Département « souhaite renforcer son action pour et par les citoyens sur deux thématiques primordiales pour le quotidien des réunionnais et pour leur avenir : la lutte contre la vie chère et la transition écologique et solidaire ».

Il s’agit donc « d’une expérience. On veut solliciter la participation des citoyens, pour cela on va travailler avec les municipalités en pointe sur le sujet », tels que Saint-Denis, a expliqué Cyrille Melchior.

Plan de mobilité durable adopté à l’unanimité

Enfin, les élus ont adopté le plan de mobilité durable. « Face aux enjeux liés au réchauffement climatique et à la transition écologique et énergétique, la question de la mobilité et des déplacements est au cœur des politiques publiques, d’autant plus sur notre île où ce sujet est critique », a expliqué Cyrille Melchior.

Ce dernier a assuré que « le constat est simple : trop de voiture, cherté des carburants, manque de moyen de transports alternatifs ou encore réseau routier inadapté au parc automobile local, provoquant une congestion quasi quotidienne de nos routes ».

Raisons pour lesquelles, le Département a décidé de prendre des mesures visant à « solutionner les mobilités internes ». Ainsi, le personnel de la collectivité peut – dans le cadre d’une expérimentation – œuvrer en télétravail. De plus, des outils de visioconférence sur les sites départementaux ont été mis en place, un forfait de mobilité durable a été instauré, et un vaste plan de verdissement de son parc automobile a été lancé.

Les élus ont adopté à l’unanimité ce plan de mobilité durable, qui « a vocation à évolué, être enrichi, notamment à travers des actions menées en partenariat avec d’autres collectivités », a indiqué Cyrille Melchior.


Autour de Cyrille Melchior, les conseillers départementaux de La Réunion. (Photo Bruno Bamba - CD)



Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus