Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Actualités politiques

PCR : « Quelle solution pour la Guadeloupe ? »

Résolution du Comité central élargi du Parti communiste réunionnais

mardi 30 novembre 2021, par Parti Communiste Réunionnais


Réuni ce 28 novembre, le Comité central élargi du PCR a adopté une résolution relative à la situation en Guadeloupe. « La vraie question n’est pas de savoir quel statut pour nos pays (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion), mais est de savoir quelle politique nouvelle à mettre en œuvre pour ces pays. », souligne le PCR. Pour ce qui est de La Réunion, le PCR estime que « le moment est venu d’élaborer un projet global fait par les Réunionnais, pour les Réunionnais ».


Le PCR, comme toute l’opinion, est interpelé par les violentes manifestations qui se déroulent actuellement en Guadeloupe et en Martinique depuis plusieurs semaines.

Au-delà de la protestation contre la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, ces manifestations sont le reflet d’une situation économique, sociale et environnementale insoutenable.
Des réponses concrètes doivent être apportées dans tous ces domaines.

La Réunion connaît, elle aussi, les mêmes problèmes et le PCR pense que des solutions doivent être trouvées avant que la situation ne dégénère.

Quelles doivent être ces solutions ?

D’emblée, le ministre des Outre-mer a préconisé un possible changement statutaire pour la Guadeloupe. Préconiser une telle solution, c’est occulter les vrais problèmes. C’est prêter le flanc à un débat inépuisable. C’est aussi relancer une polémique relevant de la période de la Guerre froide.
La vraie question n’est pas de savoir quel statut pour nos pays (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion), mais est de savoir quelle politique nouvelle à mettre en œuvre pour ces pays.

Pour ce qui est de La Réunion, le PCR estime que le moment est venu d’élaborer un projet global fait par les Réunionnais, pour les Réunionnais.
Ce projet doit être un projet collectif et partagé. La structure la plus appropriée pour le faire, c’est la Conférence territoriale élargie à toutes les forces vives du pays (élus, syndicats, mouvement associatif, représentants de l’État…). Ce projet doit être global (économique, social, environnemental, régional…). Il doit aussi comporter un fonds régional de développement et des propositions de gouvernance.

Aux Réunionnais de formuler leurs propositions qui seront transmises au gouvernement et à l’Union européenne pour leurs mises en œuvre par les Réunionnais dans la concertation et la solidarité. Pour sa part, le PCR est prêt à apporter sa contribution.

Sainte-Suzanne, le 28 novembre 2021
Pour le PCR, le Comité central élargi


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus