Rencontre à Paris entre des ministres et des élus

Point d’étape du CIOM : Cyrille Melchior salue la méthode et l’avancée des dossiers

24 novembre 2023

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental, participait, jeudi 23 novembre, au point d’étape sur l’avancée des mesures annoncées lors du Comité interministériel des outre-mer (CIOM) du 18 juillet. Un point d’étape organisé à Paris par le ministre chargé des Outre-mer, Philippe Vigier, auquel assistaient notamment les parlementaires de La Réunion.

A l’issue de la rencontre, Cyrille Melchior salue la méthode choisie par le Gouvernement. « Cette réunion avait pour but d’examiner les freins ou les difficultés à la mise en œuvre des 72 mesures annoncées, explique-t-il. Chacun a pu exprimer ses attentes, ses inquiétudes. C’est une démarche novatrice et j’ai pris plaisir à y participer. »
Le Président du Conseil départemental rappelle également que l’une des mesures annoncées à trouvé sa concrétisation, il y a quelques jours, dans la signature, entre le Gouvernement, l’Agence régionale de santé (ARS) et le Département, d’une convention de rattrapage de l’offre médico-sociale pour l’accueil des personnes handicapées à La Réunion. Une enveloppe de 69 millions d’euros qui s’inscrit dans la mesure n°24 du CIOM. Une autre convention doit être rapidement signée pour la mobilisation de crédits de la Ligne budgétaire unique (LBU) afin de faciliter la réhabilitation des logements anciens. « Cela simplifiera les procédures pour avoir accès à des logements décents » souligne Cyrille Melchior.
Solidaire avec les communes de l’île et la Région, le Président du Conseil départemental assure enfin qu’il ne faut pas supprimer les recettes d’octroi de mer, un sujet qui a été abordé avec le ministre chargé des Outre-mer lors de cette réunion à Paris. « Il y a une convergence de vue là-dessus, précise Cyrille Melchior. La discussion a été franche. Mais il faut également avoir un travail d’explication sur son fonctionnement et, je l’ai dit, vérifier si l’octroi de mer participe bien à son objectif initial, la protection des productions locales. »


Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?