Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Actualités politiques

Régionales : l’union des forces de progrès conduite par Huguette Bello doit l’emporter dimanche

L’espoir de sortir de la crise grâce à la responsabilité plutôt que de faire sombrer La Réunion dans une crise aggravée

vendredi 25 juin 2021


Ce dimanche lors des élections régionales, les Réunionnais ont le choix entre l’espoir de sortir de la crise grâce à la responsabilité, ou de faire sombrer La Réunion dans une crise aggravée. Le PCR est engagé dans ce deuxième tour des régionales aux côtés de Huguette Bello qui conduira la liste d’union des forces de progrès. Huguette Bello, Ericka Bareigts et Patrick Lebreton figurent parmi les 6 premiers de la liste, juste derrière figure Nadine Damour, représentante du PCR, en 7e position. La progression de deux places de la candidate communiste par rapport à la liste soutenue par le PCR au premier tour doit témoigner d’une meilleure prise en compte des revendications portées par les communistes : conférence territoriale, autonomie énergétique pour stopper les importations de combustibles, développement de services d’intérêt public dans l’environnement et l’aide à la personne, lutte contre l’illettrisme notamment.


Dimanche, les Réunionnais ont la possibilité de donner une nouvelle orientation à la Région. Divisées au premier tour mais largement majoritaires en additionnant leurs voix, les listes des forces de progrès ont annoncé leur fusion dès le lendemain. Trois listes conduites par Huguette Bello, Ericka Bareigts et Patrick Lebreton étaient en position de se maintenir et/ou de fusionner, l’entente a été rapide, signe d’une convergence sur les idées. Les trois têtes de liste du premier tour figurent parmi les 6 premiers de la liste d’union conduite par Huguette Bello. Juste derrière figure Nadine Damour, représentante du PCR, en 7e position. Cette 7e position signifie que quel que soit le résultat de dimanche prochain, Nadine Damour sera conseillère régionale au nom du PCR. Le retour du Parti communiste réunionnais à la Région Réunion est donc acté après 6 ans d’absence.

Retour du PCR à la Région Réunion

La progression de deux places de la candidate communiste par rapport à la liste soutenue par le PCR au premier tour doit témoigner d’une meilleure prise en compte des revendications portées par les communistes : conférence territoriale, autonomie énergétique pour stopper les importations de combustibles, développement de services d’intérêt public dans l’environnement et l’aide à la personne, lutte contre l’illettrisme notamment.
Lors de la campagne du premier tour, ce fut d’ailleurs Nadine Damour qui présenta les mesures visant à lutter contre l’illettrisme inscrites dans le programme Nouvel Avenir pour La Réunion.
La proposition phare du PCR reste la Conférence territoriale élargie, à ne pas confondre avec la Conférence territoriale de l’Action publique qui se limite aux élus. La proposition du PCR vise à ouvrir la Conférence territoriale regroupant parlementaires et élus locaux aux forces vives, en particulier aux syndicats, aux associations et à toutes les bonnes volontés qui peuvent se structurer.

Conférence territoriale pour lutter contre l’abstentionnisme majoritaire

La Conférence territoriale élargie sera le lieu d’élaboration d’un projet réunionnais fait par les Réunionnais pour les Réunionnais. Il s’avère en effet qu’après plus de 70 ans d’intégration à la France, le blocage est tel que près de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, alors que les jeunes doivent choisir entre vivre dans un pays où leur taux de chômage dépasse 50 %, ou s’exiler en France. L’urgence d’une alternative se fait chaque jour de plus en plus sentir. Le PCR propose que cette alternative soit construite par les Réunionnais, qu’elle serve de base à des négociations avec l’État et que l’accord conclu pour l’évolution de La Réunion puisse être débattu et fasse l’objet d’un vote de la population.
Conférence territoriale élargie et projet réunionnais sont en effet le meilleur moyen de lutter contre l’abstention à La Réunion et donc de redonner au système électoral la légitimité qu’il perd à chaque scrutin aux yeux de plus en plus de Réunionnais, désormais majoritaires.
En effet, en Kanaky Nouvelle-Calédonie, les électeurs ont eu ces dernières années à se prononcer sur l’évolution politique de leur pays. Le dernier scrutin de ce type dans ce pays a vu plus de 80 % des électeurs participer au vote. Il est clair que si les Réunionnais sont invités à prendre conscience qu’ils sont capables de décider de l’avenir de leur pays, et donc de la société dans laquelle ils choisiront de vivre, alors nombreux seront ceux qui retrouveront ou découvriront le chemin des urnes.

Faire progresser les Réunionnais sur la voie de la conscientisation

En tant que président de la Région Réunion, Didier Robert avait la possibilité de réunir une telle conférence. Tel n’a pas été son choix, et il apparaît clairement qu’il ne compterait pas le faire un jour si par malheur il gardait sa place.
En effet, comme le démontrent les déclarations du président sortant lors des débats télévisés, Didier Robert mise sur l’ignorance pour tenter de se maintenir. Il n’a donc pas intérêt à réunir une instance qui vise à faire progresser les Réunionnais sur la voie de la conscientisation pour sortir le pays du sous-développement. En effet, avec des Réunionnais mettant en place un projet de société de plein emploi, le clientélisme électoral sera mort. Pas de quoi réjouir Didier Robert et consorts…

M.M.


Hier à la gare de Saint-Paul, Patrick Lebreton, Ericka Bareigts et Huguette Bello ont rencontré les usagers des Cars Jaunes, un service sous la responsabilité de la Région qui a besoin de beaucoup d’améliorations.



Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Messages

  • Les Amis Action Terre de France en Métropole appellent à voter pour la liste de rassemblement de la gauche Cette liste porte un beau projet ambitieux pour l’homme et la planète d’abord ,un projet qui redonne du souffle et de l’espoir à la Région Réunion. Et puis ! cette liste m’ est chère et riche d’associer des femmes ,des hommes de terrain,de conviction connues et reconnues par le monde du travail,de la culture et par la population Réunionnaise. Cette liste a pour boussole également : celle de porter haut et fort des valeurs d’égalité,de justice,d’humanité et de solidarité ;

    Alors ,Dimanche toutes et tous : Votez pour la liste d’union des forces de progrès conduite par Huguette Bello .

    J’Huguette Bello qui conduira la liste d’union des forces de progrès.

  • Vive le retour du train, mieux, reliant Ste Rose à St Joseph, enfin, puis les autonomies énergétiques (géothermie, soleil, vent, tout est là inépuisable, disponible et gratuit) alimentaire Bio, jusqu’au sel, comme le sucre, et la prise de conscience que l’on est sur un navire en danger à cause de la course au profit (d’une poignée de nantis, des bourgeois conservateurs), irremplaçable, à étudier et protéger, mais ça, les élus, ils ne le comprennent pas, il n’y a qu’à voir les ravages qui se poursuivent, hélas, Arthur qui pédale en espérant voir le train siffler, se remplir pour l’avenir. Arrêtons de gaspiller !


Facebook Twitter Linkedin Google plus