Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Actualités politiques

Section PCR du Port : « Le maire du Port devant la presse : Un maigre bilan mal compensé par des promesses tous azimuts »

« Exercice de promotion est largement raté »

lundi 31 janvier 2022, par Section PCR du Port


La Section communiste du Port tire les enseignements des déclarations d’Olivier Hoarau, maire du Port, à l’occasion de ses vœux à la presse.


Contrairement à la plupart de ses autres collègues maires de La Réunion, Olivier Hoarau a tenu à présenter ses vœux à la presse ainsi que son bilan de l’année écoulée et ses projets pour 2022.
Après une lecture attentive des articles que la presse écrite lui a ensuite consacrés, on peut dire que son exercice de promotion est largement raté.

Le bilan 2021 du maire se résume en effet à un catalogue très général d’actions déjà engagées depuis quelque temps pour la plupart. Les seules réalisations concrètes citées de cette année sont :

– l’ouverture de 2 MAM (maisons d’assistantes maternelles), qui relèvent en fait de la compétence du Conseil départemental et non de la commune.
– la création de la maison de la solidarité portoise, dont on se demande à quoi elle peut bien servir, compte tenu des structures déjà existantes (CCAS, les boutiques solidaires, les multiples associations vouées à la solidarité…)
– les travaux de clôture et de réhabilitation du parc boisé.

Le moins qu’on puisse dire c’est que le bilan 2021 pour une municipalité comme Le Port est bien maigre.

Ce qu’on peut relever aussi, c’est que pas un mot n’a été dit sur les déboires électoraux enregistrés en 2021 par la majorité municipale. Ce qui peut facilement se comprendre.

L’année 2022, à en croire les déclarations du maire reprises par la presse, sera l’année des réalisations pour Olivier Hoarau, une année d’où le logement est étonnamment absent alors qu’il était le thème phare du dernier journal communal.

2022 se veut donc l’année des promesses… Des promesses, il y en a eu depuis 2014 et certaines ont pris le fond comme la construction d’une piscine à la Rivière des Galets ou d’un bassin de baignade en mer. On verra à la fin de l’année quel a été le sérieux de ces engagements. Mais déjà on peut émettre les plus grands doutes sur la capacité réelle de la municipalité de faire du Port un territoire zéro chômeur.

Qui a affirmé que les promesses n’engagent que ceux qui les entendent ? Si le maire du Port ne l’a probablement pas dit, cela pourrait être sa devise.

La section P.C.R. du Port



Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus