Canne à sucre

Cédric Cabon élu président

Conseil général des Jeunes

Témoignages.re / 4 novembre 2004

C’est une nouvelle année qui commence pour le Conseil général des jeunes dont les membres, issus des collèges de l’île, ont siégé hier pour élire leur président.

Pour ces collégiens-là, la politique c’est du vécu. La première assemblée plénière du Conseil général des Jeunes s’est tenue hier à l’hôtel du Département. Gino Ponin-Ballom a accueilli, au nom de la présidente du Département, les représentants des collégiens, les invitant à promouvoir "l’image d’une Réunion de tolérance dans le monde entier".

Message à peine voilé en direction d’une affaire qui a fait la une de la presse d’hier. Les représentants de la préfecture et du rectorat leur ont également adressé leurs vœux de bienvenue et d’encouragement dans leur action citoyenne et politique, les premiers se félicitant de voir des jeunes "s’engager pour changer leur destin", les seconds jugeant que cette assemblée était "le prolongement naturel de la vie éducative citoyenne".

Les filles plus nombreuses

Les membres du Conseil général des jeunes sont des délégués de classes de 4ème et de 3ème. Les aînés sont titulaires et les plus jeunes sont leurs suppléants, ce qui leur permet d’être associés aux travaux du conseil pour siéger l’année suivante. Cette année, le conseil rassemble pas moins de 74 collèges.
Aristide Payet, président de l’Union départementale des associations familiales, leur a soumis en début de séance un projet d’enquête sur l’adolescence au sein de leur collège, ainsi que la mise en place d’une journée de l’adolescence en juin 2005.
Cette première réunion avait pour objectif d’élire le nouveau président. Cédric Cabon a été choisi par ses pairs parmi vingt-trois prétendants à la présidence. Il a été élu au second tour avec 30 voix, le vice-président étant David Fontaine avec 19 voix et la seconde vice-présidente Caroline Lassaux avec 10 voix.
Bien que les garçons ravissent les deux premières places, le Conseil départemental des Jeunes compte une plus grande proportion de représentantes féminines.

23 candidats à la présidence

Chaque candidat a procédé durant la première partie de la matinée à la présentation de son projet. Tous ont fait valoir, avec des talents précoces de politiciens avertis, leur détermination, leur sérieux et leur engagement à faire en sorte que le Conseil départemental des jeunes apporte, par ses actions, une amélioration de la vie des collégiens.
Les principaux maux de société que ces collégiens dénoncent sont la violence, l’alcool, le tabac, la drogue. Tous veulent changer l’image qu’on colle à la jeunesse réunionnaise. Certains se sont montrés particulièrement sensibles aux problèmes des personnes souffrant de handicap et tous veulent participer à améliorer la vie au sein du collège.

Parmi les actions importantes de cette nouvelle année, le Conseil départemental des jeunes organisera le Salon des collèges.

Cédric Cabon confie qu’il ne s’attendait pas à être élu : c’est la première fois que son collège de la Chaloupe Saint-Leu est membre de l’assemblée. Très fier de sa nouvelle fonction, il affirme qu’il fera son maximum, bien que novice, pour présider le conseil au mieux. Il a 15 ans, il est le plus âgé de tous les conseillers et envisage de suivre des études militaires. Élève de troisième, il passera bientôt le concours d’entrée de Saint-Cyr.

Eiffel