Canne à sucre

’Jouer groupé pour sauvegarder une activité économique en danger’

Filière canne

Témoignages.re / 17 novembre 2005

"Au moment où les instances de Bruxelles vont se pencher sur les décisions à prendre dans le cadre de l’OMC-sucre, les responsables des usines sucrières de La Réunion anticipent sur les stratégies de restructuration à l’encontre des petits et moyens planteurs de l’île.
Nous comprenons l’émotion des ces planteurs et nous en sommes solidaires.
La Section communiste de la Rivière reste convaincue sur l’idée que l’ensemble des acteurs de la filière doit jouer groupé pour sauvegarder une activité économique en danger."