Canne à sucre

Manifestation unitaire des planteurs de canne à sucre à La Réunion

CGPER, FDSEA et Jeunes Agriculteurs amplifient la mobilisation

Manuel Marchal / 6 juin 2017

Retour en images sur la mobilisation des planteurs de canne à sucre lors des discussions sur le prix de la canne, l’industriel Tereos a refusé de venir pour négocier sur un prix qui n’a pas bougé depuis plus de 20 ans. Ce mercredi à 10 heures, Elie Hoarau, président du PCR, tiendra une conférence de presse sur la crise de la canne à sucre. Retour en images sur la mobilisation.



Tereos, producteur de sucre de La Réunion, a refusé de venir à la réunion à laquelle étaient également invités les syndicats de planteurs de canne à sucre. Tereos refuse d’augmenter le prix de la canne qu’il achète aux planteurs, ce prix n’a pas bougé depuis 20 ans. Face à l’intransigeance de Tereos, les planteurs se sont mobilisés toute la journée.

Ce matin, les planteurs de la FDSEA et de Jeunes Agriculteurs sont partis avec leurs tracteurs en direction de Saint-Denis. Dans le même temps, les agriculteurs de la CGPER se sont retrouvés devant la Préfecture. Tous ont ensuite convergé vers la Direction de l’Agriculture et de la Forêt où des discussions devaient se tenir sur le prix de la canne à sucre. Un fort déploiement de policiers et de gendarmes était présent.

Les industriels ne sont pas venus, et ont donc de fait décidé de suspendre les discussions. Les planteurs de la FDSEA se sont ensuite dirigés vers la Préfecture et ont bloqué brièvement la circulation. La CGPER va également poursuivre la mobilisation.

Les actions vont continuer et s’amplifier. Ce mercredi à 10 heures, Elie Hoarau, président du PCR, tiendra une conférence de presse sur la crise de la canne à sucre.